Actualités des 60' ORMA et des Maxis-Multicoques de records

Mise à jour le 11/09/07

Saison 2007


Maxi-Multis : 11/09/07
  •  Sodeb'O est arrivé à la Trinité sur Mer hier à 02h30, le trimaran retrouve donc son quasi-sistership Idec 2.
  • Un projet de tour du monde à l'envers soit d'est en ouest en équipage féminin pour Anne Caseneuve à partir de 2008, sur un trimaran de 30 mètres : reste à trouver un sponsor prêt à relever ce défi jamais relevé par un multicoque.
  • A noter que Lalou Roucayrol, l'ancien skipper des trimarans Banque Populaire souhaite s'attaquer au même défi mais en sollitaire sur un trimaran de 75'.

Grands Prix : 11/09/07
Un point sur le circuit iSharesCup, des catamarans Extreme 40, Team Basilica a remporté les trois premières épreuves et devrait être sacré champion du circuit après l'épreuve d'Amsterdam qui se déroulera ce week end.

©onEdition
isharescup.com


©Remmelt Staal
isharescup.com

Maxi-Multis : 06/09/07
Sodeb'O est arrivé en Europe, en effet le bateau a franchi le détroit de Gibraltar hier, et a marqué une courte esacale à Cadix, l'arrivée du bateau de Thomas Coville au port de la Trinité sur Mer est prévue entre dimanche et lundi, avant de prendre à nouveau la mer pour les Sables d'Olonne le 13 septembre pour le baptême du trimaran.

Retour de Gitana 13 à la Trinité après une période de stand-by à Lorient et Cherbourg pour une tentative de record autour des îles britanniques, qui n'aura finalement pas eu lieu.

Personnalité : 05/09/07
Steve Fossett, l'ancien skipper et propriétaire de Playstation/Cheyenne, l'ancien catamaran détenteur du record des 24h, de l'Atlantique Nord, de la Route de la Découverte, du tour du monde...est porté disparu depuis lundi, on est sans nouvelle de l'aventurier qui était parti repérer des sites pour un futur record de vitesse au sol à bord de son avion personnel.

ORMA
: 03/09/07
Retour à Lorient pour Brossard, la période de stand by n'ayant pas permis une tentative de record en solitaire sur l'Atlantique Nord, Yvan Bourgnon est donc rentré en convoyage, il est satisfait de la tenue du bateau dans des vents violents (jusqu'à 100km/h au large de Terre Neuve) et dans la mer formée. Le bateau subit actuellement un check up avant l'épreuve phare de la saison : la Transat Jacques Vabre.

Maxi-Multis : 03/09/07
Groupama 3 a été remis à l'eau après un mois de chantier, l'objectif était d'optimiser le bateau pour le Trophée Jules Verne : renforcement des couchettes, modifications des postes de veille et bien sûr vérifications de la structure et du gréement.
Groupama 3 doit quitter Lorient dans la semaine pour rejoindre La Rochelle puis Bayonne pour des opérations RP.

Maxi-Multis : 24/08/07

Premier record pour Francis Joyon et IDEC 2, en effet, Francis joyon s'est élancé de Cowes (UK) à 9h52 ce matin, il n'aura mis que 6 heures 23 minutes et 36 secondes pour arriver à Dinard et donc battre le record de la traversée de la Manche, jusque là détenu par Thomas Coville (son futur adversaire pour le record du Tour du Monde en solitaire, naviguant sur le quasi sister-ship d'Idec2) sur le 60' Sodeb'O.
Le record long de 128 milles, soit 250km est amélioré de plus d'une heure trente, Francis Joyon parti sous GV haute et trinquette dans un vent de 18 noeuds a traversé la Manche à plus de 21,5 noeuds de moyenne.
Les impressions de Francis Joyon :
" Je suis parti un peu rincé car j'ai quitté la Trinité-sur-Mer hier matin et la navigation pour arriver à Cowes à temps pour s'élancer a été intense. De plus, j'ai du pas mal manoeuvrer car comme le vent forciçait au fil des milles, il a fallu enchaîner les prises de ris " a expliqué Francis en fin d'après-midi. " Au niveau du Raz Blanchard, j'ai eu jusqu'à 32 noeuds de vent réel. Par ailleurs, j'ai eu du courant contraire tout le long.
Reste que l'essentiel est là : le record est battu. C'est une vraie satisfaction mais surtout une belle avancée dans la connaissance du bateau. Cette traversée de la Manche m'a permis de voir qu'il y a beaucoup de choses sur lesquelles on travaille depuis maintenant un an et demi et qui fonctionnent, qui sont super éfficaces. Evidement, il y a aussi des améliorations à faire dans d'autres domaines mais globalement le bateau marche bien et atteind des bonnes vitesses sans peiner. Il est vraiment adapté à son programme. Pour résumer, ce premier record permet de valider le bateau, le travail qu'on a fait et de renvoyer la balle aux architectes... En somme : beaucoup de choses positives ! "


ORMA
: 12/08/07
La Rolex Fastnet Race devait être la cinquième épreuve du championnat ORMA, les quatre trimarans engagés avaient rejoint Cowes, lieu de départ de la course, mais hier, le comité de course a annoncé un report du départ de 25 heures, soit un départ lundi à 13 heures, suite aux prévisions météorologiques défavorables pour la majorité des concurrents, notamment les plus petites unités engagées, si cette mesure garantit une plus grande sécurité pour ces unités, ce n'est pas le cas pour la flotte ORMA qui aurait pu effectuer l'ensemble du parcours en avant de la dépression à venir, en prenant le départ lundi, les multicoques seraient alors confrontés à des vents de 35-40 noeuds avec une mer très dure (4 à 5 mètres de creux), sachant que le parcours serait à 90° du vent, les skippers ont préféré renoncer pour des raisons de sécurité et ne pas compromettre leur participation à la course phare de l'année : la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné dans 2 mois.

Cammas approché par Coutts pour le défi américain pour l'America's Cup ?
Russell Coutts, le nouveau patron du syndicat américain Oracle, propriété du milliardaire Larry Ellisson, a en effet rencontré Vincent Lauriot-Prevost et  Franck Cammas au cours d'une réunion à Paris en début de semaine dernière. En effet suite à l'attaque d'Oracle contre Alinghi, le vainqueur suisse de l'édition 2007 de la Coupe de l'America, devant la Cour Suprême de l'Etat de new York, le syndicat américain prévoit, en cas de victoire du procès, de défier le défender sur un multicoque de 90', Coutts s'est donc logiquement tourné vers le cabinet d'architectes vannetais VPLP, avec qui il a déjà travaillé sur le projet de catamarans 70' monotype pour la World Sailing League. La présence de Franck Cammas demeure un mystère : conseiller de luxe pour le triple vainqueur de l'America's Cup ou approche pour barrer le multicoque du syndicat américain?


ORMA
: 27/07/07

Voile-Multicoques.com vous propose une interview de Franck David, directeur exécutif de l'ORMA, qui a bien voulu répondre à nos questions sur le futur changement de jauge des multicoques ORMA et sur le nouveau championnat prévu pour 2009.



Le changement de jauge se fait d'une classe Open à une classe monotype,
y-a-t-il eu un réel consensus sur cette solution moins onéreuse pour les
teams engagés, ou d'autres solutions ont-elles été envisagées?

Nous avons eu plusieurs mois d'échanges et d'analyses. tous les teams ont participé à cette réflexion et même bien au delà.....(voir les commentaires des différents skippers publiés le 11/07). Le One Design s'est rapidement affirmé comme l'unique solution viable et pérenne avec un fort potentiel d'intéret sportif et médiatique.

De plus les futurs bateaux voient leur taille augmenter par rapport aux 60'
actuels, pourquoi ce changement de longueur, est ce seulement pour rendre le bateau plus marin?

 C'est la raison principale et aussi plus sécuritaire avec une diminution à l'enfournement et sécurisation des manoeuvres sur le bout dehors (supprimé)...En terme de performance au large, nous serons encore un cran au dessus. ce bateau reste pointu et élitiste.

Les négociations avec divers sponsors semblent avancées, on imagine que plusieurs teams actuellement engagés dans le championnat ORMA souhaitent continuer l'aventure, qu'en est-il des teams nordiques de l'ex Oops Cup, voire d'autres équipes étrangères?

 L'ouverture aux étrangers est notre priorité. Un ONE Design correspond à leur état d'esprit en voile.C'est donc promettreur, d'autant que tous les contacts avec les nordiques et certains anglosaxons sont constructifs...L'avenir s'écrira avec eux.

Ne pensez vous pas que la "main mise" des français dans le domaine du multicoque océanique freine l'arrivée de skippers étrangers?

Nous avons dans ce projet toutes les réponses à une ouverture...C'est à eux de faire le pas !
Cette initiative ambitieuse ne pouvait venir que des Français qui ont acquis une fabuleuse expérience en multicoque...Ce projet c'est le fruit de 15 années de recherches et de développement.

Le nouveau championnat sera orienté vers le grand large, pourquoi les grands  prix pourtant spectaculaires et courrus près des côtes depuis quelques années ont ils été boudés par le public et les médias? Ce type d'épreuve est-il abandonné par l'ORMA suite au développement de différents
circuits basés sur ces grand prix (Extreme 40, projet Coutts/Cayard 70')?

 Notre réorientation est claire : Le grand large avec des valeurs d'aventure, de rêve, de performance humaine...Nous conserverons un volet "Proximité" lors des étapes du circuit européen avec une partie
show...mais tout notre championnat sera essentiellement valorisé sur le Large. c'est un choix collectif.

Ce championnat sonne comme un retour aux sources pour la classe (orientation grand large et reprise du tour de l'Europe), selon vous pourquoi la classe  pourtant très fournie n'a pas su rebondir après la Route du Rhum 2002, malgré l'amélioration de la sécurité et des mesures visant à améliorer la
résistance des bateaux?

 Les choix d'après Rhum 2002 ont été homéopathiques...aujourd'hui, nous sommes en rupture totale avec une réorientation mûrement réfléchie et aboutie...Ce projet recense tout ce qu'il y a de meilleur dans l'aventure multicoque depuis des années...Et ce projet sera collectif, avec pour l'ORMA une nouvelle ambition forte de fédérer skippers,armateurs, partenaires et organisateurs...anciens et nouveaux !

Merci à Franck David pour ses réponses. Voile-Multicoques.com souhaite  bon vent à la classe ORMA.




Maxi-Multis : 24/07/07

Bruno Peyron de retour?
C'est ce que laisse penser le message de félicitations de l'ex détenteur du record de l'Atlantique Nord, en effet d'après www.sports.fr Peyron a déclaré : "l'un de nous franchira bientôt la barre des 800 milles parcourus en 24 heures et il est probable que le timing soit maintenant le bon pour vous rejoindre sur les plus beaux parcours de la planète. Peut-être que 2008 verra naître un duel intense entre les deux voiliers les plus rapides du monde". d'après ces propos il semble probable que Team Explorer sera réarmer par un nouveau sponsor pour prendre le départ de records désormais à reconquérir pour l'ex Orange et son skipper.


Record de l'Atlantique Nord : 24/07/07


Record battu pour Groupama 3 !


© Yvan Zedda pour Groupama SA, reproduction interdite


  •  22/07/07 : Groupama 3 : record de l'Atlantique Nord en cours, avec comme première satisfaction le record des 24 heures, 794 milles au compteur lors de la première journée soit plus de 33 noeuds de moyenne, depuis Groupama 3 a été handicapé par la casse du foil babord, le bateau a retrouvé tout son potentiel depuis le dernier empennage, mais accuse un retard de 80 milles à un peu plus de la moitié du parcours, cependant au vue des performances du bateau, ce retard ne parait pas insurmontable et le finish devrait être haletant.
  • 23/07/07 :  Groupama 3 reprend l'avantage et possède quelques 25 milles d'avance à 20h30 alors qu'il reste 100 milles à parcourir pour Franck Cammas et ses équipiers, selon toute vraissemblance le record devrait être battu, puisque le bateau peut filer droit vers le cap Lizard alors qu'Orange II avait du effectuer deux empennages sur la fin du parcours lors de son record, ce qui l'avait considérablement retardé, le trimaran devrait battre le record entre minuit et 2 heures , ce qui permettrait de battre le record de Peyron d'environ 4 à 5 heures.
  • 24/07/07 : Franck Cammas, Franck Proffit, Stève Ravussin, Frédéric Le Peutrec, Sébastien Audigane, Yann Guichard, Ronan Le Goff, Bruno Jeanjean, Loic Le Mignon, Pascal Blouin sont les nouveaux détenteurs du record de l'Atlantique Nord, ils ont traversé l'Atlantique Nord entre New York et le Cap Lizard en 4 jours 3 heures 57 minutes et 44 secondes, à la vitesse moyenne de 26,88 noeuds, améliorant le précédent record (détenu par Bruno Peyron et son équipage sur Orange II) de 4 heures et 26 minutes



ORMA : 23/07/07
La 4 ème épreuve du chamionnat ORMA s'est déroulée du 13 au 15 juillet dans le cadre du Défi Douarnenez, cette épreuve était affectée d'un coefficient 1, les trimarans se sont mesurés sur des parcours côtiers avec départ à l'anglaise, Franck Cammas et ses 7 équipiers s'adjugent à nouveau toutes les manches.


©François Van Malleghem / DPPI / IDEC

La première journée s'est déroulée avec une mer belle et un flux de 12 noeuds le matin, montant progressivement à 25 noeuds l'après midi, Groupama 2 s'impose sur le premier côtier après une belle bataille (Banque populaire IV et Gitana 11 se partageant la tête sur une partie du parcours), la seconde manche est également remportée par Franck Cammas et son équipage qui mènent dès le départ, l'après midi était reservée aux runs de vitesse, Idec 2 ouvre le spectacle, mais ce sont les 60' ORMA qui se montrent les plus rapides avec près de 32 noeuds de moyenne pour Gitana 11, 31 pour Groupama 2 et 30,5 pour Banque Populaire IV.


©Yvan Zedda / Groupama

©Yvan Zedda / Groupama


Pétole samedi, les 60' ORMA prennent le départ du côtier dans un vent de 3 noeuds, Groupama 2 s'imose à nouveau devant Banque Populaire, Gitana 11 et Sopra Group, l'après midi les conditions de vent restent très faibles, il ne se lévera finalement qu'une demi-heure avant la fermeture de la ligne mais ne permettra pas de battre les temps de la veille.
Retour du vent dimanche, pour la dernière journée du Défi Douarnenez, Groupama 2 remporte à nouveau le côtier, les runs de l'après midi ne permettent pas d'améliorer les chronos du le journée de vendredi, le Défi est donc remporté par Gitana 11 devant Groupama 2 et Banque Populaire IV.
Côté championnat ORMA : Groupama 2 remporte l'épreuve devant Banque Populaire IV, Gitana 11 et Sopra Group.


©François Van Malleghem / DPPI / IDEC

Classement du championnat ORMA après 4 épreuves :
1. Groupama 2 (Franck Cammas) : 40 points
2. Gitana 11 (Lionel Lemonchois) : 25 points
2. Banque Populaire IV (Pascal Bidegorry) : 25 points
4. Sopra Group (Antoine Koch) : 17 points

Maxi-Multis : 23/07/07
  • Idec 2 a fait sa première sortie officielle au Défi, ses performances semblent tout à fait satisfaisante, le trimaran va être équipé de safrans de flotteurs provisoires avant le choix du profil et de la taille définitive de ceux-ci, après ce petit chantier, Francis Joyon devrait s'attaquer au record du tour de l'île de Wight et de la Manche.
©François Van Malleghem / DPPI / IDEC


©François Van Malleghem / DPPI / IDEC

  • Sodeb'O continue son convoyage vers la France, après Nouméa, Thomas Coville est en route vers Bali, là aussi pas de surprise le bateau semble bien né et le skipper satisfait.

Nouvelle pause :
Pas de mise à jour prévue avant le 22 juillet...

ORMA : 11/07/07 - La classe relancée?
Nouveau cap pour la classe ORMA pour la période 2009-2019 : armateurs, skippers et organisateurs semblent être arrivés à un accord final concernant l'avenir de la classe, tout d'abord création d'une forme One Design, les acteurs du circuit ont donc décidé un passage à la monotypie, comme beaucoup d'autres : Decision 35, Extreme 40..., le bateau sera un trimaran de 70' (soit 21,3m, 3m de plus de que les bateaux actuels) dessiné par VPLP, cette monotypie permettra une réelle réduction des coûts de construction, côté courses, cette nouvelle formule marque un net retour aux sources avec une réorientation grand large : 1 à 2 transats par an (solo, double ou équipage) et la renaissance du tour de l'Europe.
Ce nouveau bateau devrait permettre de réduire les coûts de 40% sur l'achat, 7 à 9 pays devraient accueillir les bateaux chaque année, des contacts avec des marins français, suisses, anglo-saxons et nordiques semblent établis, le nombre d'engagés dans le circuit pourrait donc sensiblement augmenté.

Seule interrogation, que deviendront les 60' actuels qui restent de formidables machines qui sont restées pendant 15 ans à la pointe de la technologie...

Vues 3D du monotype 70' ORMA



ORMA / VPLP / Multi One Design

Caractéristiques du monotype :
70' soit 21,40 mètres de long
17 mètres de large, le bateau sera donc moins large que les 60' actuels
mât basculant de 28,50 mètres avec un plan de voilure sensiblement équivalente à un 60'
foils courbes, 3 safrans
Le bateau restera donc un multicoque très rapide, mais plus adapté au grand large avec une puissance réduite par rapport aux 60'.


Les avis des principaux acteurs du circuit :

“I’ve really enjoyed my time in the ORMA60 fleet, and I’m looking forward in the future to a new boat, new fleet and new challenges in these great racing machines. Offshore Challenges Sailing Team will certainly be interested in putting a campaign together”

…Ellen MacArthur,Grande-Bretagne, Skipper


OC Events words - “Its hard to imagine the Atlantic Ocean racing scene without the big racing trimarans – we look forward to seeing the development of a new class in the future”

…Mark Turner, Grande-Bretagne, CEO de Offshore Challenges


« Une classe Orma new look pour la Route du Rhum 2010 :Un monotype, qui conservera ce que les 15 ans d'expérience et de développement entre les concepteurs, les constructeurs et les teams techniques , ont produit de mieux pour répondre aux principes fondamentaux qui sont : Modernité et Performance , Sécurité , Fiabilité et Longévité , ainsi que Maîtrise des coûts »

…Vincent Lauriot Prevost, France, architecte



« Pour moi le monotype est un passage obligé vers la rentabilité d’un projet et l’internationalisation du circuit.L’exemple a été flagrant en créant la D35 sur le lac Léman ou la class xtrem 40. Solidité et maîtrise des coûts sont les 2 points forts de ce nouveau projet. »

…Stève Ravussin, Suisse,Skipper 60’ Multicoque



« Les multicoques 60 pieds ont atteint depuis les 4 dernières années leur maturité technologique incluant ainsi sur un même bateau ce qui se fait de mieux dans le monde des voiliers de compétition : carènes issus de recherche en bassins, mât orientable dans toutes le directions, dérives à fletner, foils courbes, safrans relevables, systèmes hydrauliques complexes, voiles moulés, etc. Ces multicoques sont ainsi devenus les voiliers les plus performants, ceux qui procurent de loin les plus belles sensations et apportent le plus beau spectacle mais ils sont aussi devenus des bateaux très complexes à mener et à gérer, des voiliers aux comportements très fins et qui demandent beaucoup de « doigté » et d’expérience tant à leurs équipes sportives qu’à leurs équipes techniques. Tout cela freine l’arrivée de nouveaux skippers et sponsors qui appréhendent difficilement l’approche de tels projets.La monotypie (liée à un programme bien structuré) apporte des réponses claires et sécurise de façon évidente des équipes qui sont intéressées par de tels bateaux mais qui sont très frileuses face aux problèmes à résoudre (élaboration du budget, conception architecturale, création d’une équipe, assurance, longévité technique, visibilité à long terme,,.).C’est une voie qu’on se doit de proposer pour faire vivre ces magnifiques bateaux et continuer à rêver face aux images et aux sensations qu’ils nous procurent ! »

…Franck Cammas, France, Skipper 60’ Multicoque





« Engagé depuis 1998 dans le championnat ORMA, Groupama en est aujourd’hui un des acteurs majeurs et souhaite poursuivre cette aventure avec ces bateaux extraordinaires qui font rêver le public. Nous espérons que ce projet sera de nature à séduire armateurs, skippers et partenaires dans une nouvelle dynamique de la classe ORMA. »

…Roger Lair, France , Direction de la communication Groupama





« En 1991, des navigateurs parlaient de créer une monotypie , personnellement j’étais a l’époque contre, il restait beaucoup trop d’ évolutions techniques a apporter aux trimarans de 60’, chaque année des progrès spectaculaires apportant performances , sécurité et fiabilité ont permis de faire évoluer ces bateaux d’une façon incroyable , jusqu’a ces dernières années ou sur cette courbe d’évolution nous avons approché du sommet avec les matériaux existants actuellement . C’est donc inévitablement , compétition oblige , que pour être toujours plus performant , plus léger, il a fallu jouer avec les diminutions des coefficients de sécurité ,au détriment bien sur de la fiabilité, ce qui n’est pas en soi un problème quand on a les moyens financiers d’assumer comme c’est le cas en Formule 1 automobile . Ces trimarans océaniques sont merveilleux , j’ai un plaisir passionnelle autant à participer au développement technologique , qu’a naviguer a fond la caisse en course, en solitaire , en double , ou bien en équipage . Aujourd’hui ,il faut bien se rendre a l’évidence , la conjoncture économique n’est pas au mieux , il y a de plus en plus de courses de bateaux organisées a travers le monde , l’intérêt médiatique est donc un peu plus dilué , heureusement qu’il reste toujours des fidèles supporters passionnés. Ce projet de Multicoque One Design est donc maintenant un choix rationnel, plus sécurisant pour des sponsors potentiels avec trois arguments forts... la fiabilité des machines, la relance de la classe sur le plan sportif (tous à armes égales) et l'ouverture à l'internationale, notamment vers les anglo-saxons et les nordiques avec un beau circuit Européen et toujours ces grandes transats magiques et populaires en France et bientôt en Europe, Il me reste donc à vous souhaiter une pleine réussite dans la mise en place de ce beau circuit , En attendant bonnes navigations à fond sur un flotteur »

…Laurent Bourgnon, Franco-Suisse, Vainqueur Route du Rhum 94 et 98



« La monotypie va permettre une redéfinition des règles. C’est un projet réaliste dans le contexte actuel : recherche d’optimisation de l’intérêt sportif et des retombées médiatiques en rapport aux investissements consacrés. Actuellement, au sein de l’orma, celui qui a le nouveau bateau gagne !…Il y a donc une légitimité incontestable d’aller sur un Projet de type Multi One Design avec comme objectif de consacrer plus de temps à naviguer et étoffer notre programme course plutôt que de réaliser 50% du temps des chantiers techniques de maintenance ou développement des bateaux. »

…Pascal Bidégorry, France, Skipper 60’ multicoque





« Team Ocean aura comme objectif principal d’aligner un trimaran One Design dès la Transat Jacques Vabre 2009…Le projet one design va booster inévitablement la classe orma parce que les étrangers vont forcément être rassurés par l idée d’avoir des bateaux fiables, simple et spectaculaires... De plus certains sponsors ne vont pas vouloir attendre le Vendée Globe 2012 pour communiquer... la route du rhum 2010 restera incontournable avec les multicoques...On garantie le même spectacle avec des budgets restreints et un vrai programme océanique pluriannuel : de quoi ravir les futurs sponsors.. »

…Yvan Bourgnon, Franco-Suisse, Skipper 60’ Multicoque





« J’ai navigué à plusieurs reprises sur les Décisions 35, je considère que les Suisses ont réalisé une bonne monotypie. Dans cet esprit, je pense que le projet Multi One Design 70’ est une bonne chose…un projet ambitieux qui permettra, je l’espère, de poursuivre l’aventure sur les multicoques 60’, le plus fabuleux bateau que je connaisse… »

…Jean-baptiste Levaillant, France, Equipier 60’ et Voilier « Incidence »



« Le multicoque a fait énormément pour la voile et le public et il est amené à un bel avenir…Tous les nouveaux projets étrangers (Coutts - Cayard, Extrêm 40, Décision 35,…) tendent vers le multicoque, c’est un signe fort. Dans ce développement, les français ont un rôle majeur…Ils doivent aujourd’hui valoriser 20 années d’expérience et de développement dans ce domaine. Ce projet de Multicoque One Design, plus fiable, excitant et performant devrait permettre de rassurer des partenaires et des armateurs…Il représente pour la classe ORMA une véritable possibilité d’expression durable… »

…Patrick Chapuis, France, Président de la Classe ORMA


"Bringing the one design idea into offshore multihull racing is the best thing that can happen. The ORMA 60's are the most facinating race boats on earth - making them one design and a touch safer makes the class even better and more accessible for any sailor, including myself".

…Knut Frostad, Norvège, Vainqueur Nokia Oops Cup 2006

"Le nouveau projet de Multi One Design océanique ORMA aurait le mérite de fédérer tous les acteurs de la course au large en multicoque autour d'un nouveau projet fort. Un projet fort parce qu'il tire les enseignements du passé en orientant la classe vers la course au large, en garantissant l'équité sportive et en mettant en place un système de contrôle "
…Antoine Koch, France, skipper 60’ multicoque Sopra Group

Hydraplaneur : 11/07/07
Yves Parlier est à la recherche de financements pour continuer le développement et la campagne de records de l'Hydraplaneur.


Record de l'Atlantique Nord : 06/07/07
  • Groupama 3 : le trimaran de Franck Cammas ne prendra pas le départ du record, la fenêtre météo s'est refermée, une dorsale s'est formée ce qui aurait amené l'équipage a parcourir beaucoup plus de route pour arriver sur l'Angleterre et ce dans des vents molissants. Retour au code rouge sans fenêtre propice en vue.
  • Brossard : Yvan Bourgnon est lui aussi en stand by sur le même parcours mais dans la catégorie solitaire, un départ était aussi prévu ce week end pour le trimaran ORMA, mais là aussi, retour au code rouge étant donné la météo prévue sur la deuxième partie de parcours.



Maxi-Multis : Groupama 3 - Tentative de record  de l'Atlantique Nord
Code jaune pour l'équipage de Franck Cammas : soit un départ possible dans les 48 heures, l'équipage est à l'heure actuelle en vol vers les Etats Unis pour rejoindre le bateau, les conditions semblents favorables pour une bonne partie du parcours mais plus aléatoires pour l'arrivée sur le Cap Lizard.


En vrac : 03/07/07
  • Hydroptère : le foiler d'Alain Thébault ne s'est finalement pas attaqué au record des 24 heures, le 26 juin il a pris le départ du record des 100 milles de la Britanny Ferries, il finit le parcours en 3 heures 52 minutes à plus de 26 noeuds de moyenne, sans toutefois battre le record de Brossard. Le 30 juin, le bateau prenait le départ du record SNSM mais a été contraint de renoncer peu après le départ en raison de l'émission d'un BMS, ces conditions métos musclées ne correspondants pas aux valeurs de sécurité mises en avant par la Société Nationale de Sauvetage en Mer.
  • ORMA : Record SNSM, la 3ème épreuve de la saison, dont le départ a été donné le 26 juin après un report dû aux conditions météos, a rapidement tourné au duel entre Banque Populaire (Pascal Bidégorry) et Groupama II (Franck Cammas), c'est finalement le trimaran bleu de Pascal Bidégorry qui s'impose devant le leader actuel du championnat qui coupe la ligne 2 minutes après le vainqueur, Sopra Group (Antoine Koch) se classe 3 ème à 1h30, à noter l'abandon de Gitana 11 suite à une avarie de balcon avant.
  • Sodeb'O : le trimaran de Thomas Coville a effectué ses premières navigations au large de Newcastle avant de rejoindre Sydney, le bateau aura pour marraine l'actuelle détentrice du record autour du monde en solitaire sans escales : Ellen MacArthur.




Vacances : pas de mise à jour prévue avant début juillet
L'heure des vacances a sonnée, retour début juillet avec certainement une actualité chargée : tentative de record de Groupama 3, de l'Hydroptère, mise à l'eau des nouveaux maxis-trimarans de Joyon et Coville...

Maxi-Multis : 19/06/07
  • Idec 2, le trimaran de Francis Joyon a été mis à l'eau en fin de matinée à Lorient, il a été construit en 15 mois par Marsaudon Composite entièrement en infusion sur plans Irens/Cabaret, peu de surprise à la mise à l'eau les formes générales étant connues depuis plusieurs mois, comme d'habitude pour les bateaux de Francis Joyon, ce nouveau coursier est à priori très dépouillé au niveau du pont et des aménagements intérieurs, on notera un seul safran (de 2,10 mètres!) sur la coque centrale. Le bateau sera mâté dans la semaine avant de commencer les navigations d'entrainement, la campagne de records est prévue pour 3 à 4 ans avec comme objectif principal la reconquête du record du tour du monde en solitaire sans assistance, et des records en Atlantique Nord et dans le Pacifique. Des navigations en équipage réduit ne sont cependant pas exclues. Le trimaran devrait être présent à Douarnenez dans le cadre du Défi du 13 au 15 juillet prochain.
Les caractéristiques du bateau sont à consulter ici


  • Mise à l'eau reportée pour le quasi sister-ship d'Idec 2, en effet en raison des vents forts soufflant sur Newcastle, le trimaran Sodeb'O de Thomas Coville, ne sera mis à l'eau que jeudi.
Les caractéristiques du bateau sont à consulter ici



Hydroptère : 19/06/07
L'Hydroptère quittera sa base bretonne en fin de semaine, après vérifications du bateau, pour rejoindre les Açores en vue du record de distance sur 24 heures, record actuellement détenu par Bruno Peyron et son équipage sur Orange II avec 766,8 milles à près de 32 noeuds de moyenne.

Maxi-Multis : 15/06/07
  • Sodebo et Idec 2 à l'eau mardi : les deux trimarans sur plan Irens seront lancés le même jour aux antipodes : Sodeb'O de Thomas Coville touchera l'eau près de Sydney, tandis qu'Idec 2 de Francis Joyon sera mis à l'eau à Lorient, les deux bateaux devraient être assez proches dans leurs formes générales, mis à part le rail circulaire de grand voile présent sur Sodeb'O et absent sur Idec qui aura donc une configuration en H.
    • Début se stand-by pour Groupama 3 qui s'attaquera dès que la météo sera favorable au mythique record de l'Atlantique détenu depuis juillet 2006 par Orange II de Bruno Peyron en 4 jours 8 heures 23 minutes et 54 secondes à plus de 28 noeuds de moyenne, Franck Cammas reste lucide, le record est accessible à Groupama3 de part son potentiel et son équipage mais il faudra une fenêtre météo aussi exceptionnelle que celle qu'avait pris Orange II l'été dernier.     A suivre...


Hydroptère
: 15/06/07
 Record raté pour l'Hydroptère, en effet Alin Thébault et son équipage de fidèles équipiers ont échoué de 11 minutes sur le parcours de record SNSM : Saint-Nazaire - Saint-Malo, le record reste donc la propriété du trimaran Brossard. Ce tentative avait avant tout un but d'entrainement aux navigations de nuit en vue du record des 24 heures et d'hommage aux sauveteurs en mer, les conditions météos étaient relativement médiocres avec du près au départ et un vent un peu faible par la suite.

ORMA : 15/06/07
Un nouveau site pour la classe ORMA : www.multicoques-orma.com, silence sur l'avenir de la classe, notamment au niveau des réformes censées la relancer.



Maxi-Multis - Miami-New York -Record battu pour Groupama 3

Suivez la tentative de record de Groupama 3 : ICI

05/06/07
Record battu pour Groupama 3 : Franck Cammas et son équipage battent le record Miami-new York en 1 jour 11 heures 5 minutes et 20 secondes, ils pulvérisent l'ancien record de Playstation de plus de 18 heures!
L'équipage a avalé les 940 milles du parcours à la vitesse moyenne de 26,77 noeuds, de plus ce record a été effectué dans des vents forts et une mer formée, le skipper semble tout à fait satisfait du comportement du bateau dans ces conditions, ce qui est de bonne augure pour le reste de la saison, avec à court terme la tentative de record New York Cap-Lizard détenu par Bruno Peyron sur Orange II en un peu plus de 4 jours et 8 heures, le challenge sera cette fois plus difficile puisqu'Orange II avait effectué une traversée express à plus de 28 noeuds de moyenne.

04/06/07
Franck Cammas et ses hommes ont augmenté leur avance sur le temps de référence de Playstation, à 17h30, ils pointent  à 185 milles de l'arrivée à New York et possèdent  240 milles d'avance. La première nuit a été difficile avec une mer croisée et une brise forte : jusqu'à 42 noeuds, depuis le passage du cap Hatteras, la mer s'est calmée et l'équipage peut profiter plus pleinement du potentiel glisse du bateau, qui s'est à priori bien comporté dans ces conditions de brise forte.
Le trimaran Groupama 3 devrait arriver à New York cette nuit en battant très largement le record de Steve Fossett.

03/06/07
Franck Cammas et ses équipiers ont pris le départ de leur tentative de record sur la route Miami-New York aujourd'hui à 13h31 heure française, conditions favorables pour ce début de record avec un vent de 27-28 noeuds d'ouest, le trimaran file déjà à vive allure, à 20 heures, soit après 6 heures de mer, l'équipage possède déjà une cinquantaine de milles d'avance sur le temps de référence de Playsation.


30/05/07
Code Orange pour Franck Cammas et son équipage, ce qui signifie un départ possible sous 72 heures, soit un départ possible le 2 juin, il est plus que probable que le maxi-trimaran Groupama s'élance sur ce record à cette date si la météo est correcte, la fin de stand-by étant fixée au 8 juin.
Peu de changements côté naviguants, Marcel Van Triest, le navigateur de Franck Cammas restera cette fois-ci à terre étant donné la faible distance à parcourrir (moins de 1000 milles et un peu plus de 2 jours pour le record actuel), Sébastien Audigane 2ème barreur sur la Route de la Découverte est remplacé par Yann Guichard (équipier habituel du Gitana Team), Stéphane Guilbaud officiera quant à lui aux manoeuvres et comme responsable énergie du bord.


Maxi-Multis
Solo : Sodeb'O bientôt à l'eau

Le Maxi trimaran Sodeb'O a quitté le chantier Boatspeed en (grosses) pièces détachées pour rejoindre le chantier de mise à l'eau où l'assemble final  sera réalisé, Thomas Coville et son équipe  ont rejoint ce chantier déjà bien avancé, les bras de liaison sont assembles et les flotteurs devraient bientôt être collés, la date de mise à l'au est toujours prévu pour le 15 juin, la bateau restera en Australie pour des tests jusqu'au début de l'été avant un retour vers l'Europe en équipage et par étapes.


© Pierrick Robert / Team Sodeb'O


ORMA
: 20/05/07 Trophée des Multicoques (coefficient 1)

Communiqués de Presses de l'organisateur :

  • Journée du samedi 19 mai
La première manche, un parcours triangulaire d’une vingtaine de milles débutait dans une brise d’Ouest 10-12 nœuds, et la flotte se scindait rapidement en deux groupes : à gauche du plan d’eau, du côté de l’île de Groix, Franck Cammas prenait le meilleur départ en « chassant » Pascal Bidégorry (qui portait réclamation, protest qui sera jugé ce samedi soir), tandis que Lionel Lemonchois les suivait. De l’autre, Antoine Koch virait rapidement pour partir du côté du continent. Et à la première marque, Sopra Group arrivait dans le tableau arrière de Groupama 2, alors que Banque Populaire IV et Gitana 11 étaient à la lutte.
La bataille était rude pour l’octroi de la seconde place, car Franck Cammas créait rapidement l’écart et ne faisait qu’augmenter son avance pour terminer avec 5’49 de marge sur Pascal Bidégorry.

La deuxième manche à suivre, sur un parcours triangulaire de seize milles et dans une brise de 15-18 nœuds, était tout de suite sans appel pour Franck Cammas : Pascal Bidégorry et Antoine Koch étaient trop prompts sur la ligne de départ et devaient revenir la passer tandis que Lionel Lemonchois était légèrement en retrait. Groupama 2 pouvait dérouler sa course avec sérénité car Gitana 11 peinait à revenir dans le match, tandis que Banque Populaire IV effectuait un retour spectaculaire ! Dommage pour Antoine Koch qui devait abandonner sur avarie mineure alors qu’il tenait le rythme sur le premier bord de près.

Une dernière régate était lancée en milieu d’après-midi dans une brise plus soutenue qui avait tourné légèrement à gauche pour 18 nœuds, soit juste les conditions limites pour tenir le foc-solent. Antoine Koch choisissait d’ailleurs de passer sous trinquette pour cette ultime manche. Un départ très disputé mais encore une fois, Franck Cammas prenait la pole position en restant sous le vent de Pascal Bidégorry tout en bloquant Lionel Lemonchois. La flotte se scindait encore en deux, mais cette fois en deux groupes sur une même trajectoire : Groupama 2 et Banque Populaire IV se disputaient la première place, Sopra Group et Gitana 11, la troisième avec un demi mille d’écart. Le Comité de Course avait choisi un nouveau parcours où le débridé était à l’honneur, faisant lever les coques centrales à plus de 25 nœuds…
Le trimaran vert de Franck Cammas confirmait sa domination en remportant cette ultime manche avec le trimaran bleu de Pascal Bidégorry dans son tableau arrière.

A l’issue de cette première journée du Trophée des Multicoques, Groupama 2 est largement en tête avec trois victoires successives, démontrant une nouvelle fois qu’il est particulièrement à l’aise dans ces conditions, même si manœuvrer à huit au lieu de dix n’a pas été toujours évident pour fluidifier les enroulements de bouée. Banque Populaire IV est, quant à lui, bien installé à la seconde place mais son agressivité au départ laisse entendre qu’il va donner du fil à retordre au leader actuel. Gitana 11 n’a pas toujours été percutant tactiquement et semble plus serein quand la brise monte dans les tours. Enfin, Sopra Group a surpris plus d’un observateur car Antoine Koch a souvent été aux avant-postes mais son équipage a parfois eu du souci à anticiper les manœuvres délicates de ces parcours intenses.
Dimanche, deux parcours sont au programme pour clore de Trophée des Multicoques de l’AS Lease Challenge…

Classement général du Trophée des Multicoques (3 manches)
1-Franck Cammas (Groupama 2) 1+1+1 = 3 points
2-Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) 2+2+2 = 6 points
3-Lione Lemonchois (Gitana 11) 3+3+3 = 9 points
4-Antoine Koch (Sopra Group) 4+5 (DNF)+4 = 13 points

  • Journée du dimanche 20 mai
Cinq manches. Quatre victoires. Les chiffres claquent. Implacables. A la barre du trimaran Groupama, Franck Cammas n’a laissé aucune chance à ses camarades Pascal Bidégorry, Lionel Lemonchois ou Antoine Koch. Déjà vainqueur de la course au large entre Lorient, La Corogne, Le Fastnet et Lorient, le jeune skipper originaire d’Aix en Provence a été intraitable.
Rien n’était pourtant écrit d’avance. Après une course au large disputée dans des vents forts à une vitesse moyenne exceptionnelle de 20,5 kn, le trimaran Groupama de Franck Cammas était dans la ligne de mire de ses concurrents.
Premier d’entre eux, Lionel Lemonchois, vainqueur en titre de la Route du Rhum, entendait bien faire parler la poudre pour mener son superbe trimaran Gitana 11 à la victoire.
Accompagné à la tactique par Yann Guichard qui prépare les Jeux Olympiques de Pékin en Tornado, Lionel se faisait pourtant battre à la régulière malgré de jolis coups tactiques.
Vainqueur de l’IB Group Challenge 2005 et de la Transat Jacques Vabre la même année, le basque bondissant Pascal Bidégorry avait à cœur de prendre sa revanche sur la course au large qu’il avait du abandonner, la mort dans l’âme alors qu’il était en tête, suite à une avarie sur un bras de liaison. Il devait pourtant bien accepter, lui aussi, la domination de son ami Cammas malgré un sursaut d’orgueil dans la cinquième et dernière manche qu’il remportait avec 9 secondes d’avance sur Groupama.
Quant au jeune Antoine Koch, skipper de Sopra Group, il cumulait les dernières places malgré quelques choix techniques audacieux. Plus à l’aise dans le vent fort, il ne parvenait pas améliorer son classement dans le vent médium qui régnait dans entre Groix et Lorient.

Vainqueur de 4 des 5 manches disputées, le skipper de Groupama confirmait son statut de leader de la classe reine des Multicoques. Entouré d’une équipe aussi solide que talentueuse, le vainqueur de la MultiCup 2006 jouait sa partition sans fausse note : départs dégagés, choix tactiques judicieux, manœuvres au cordeau. Seul un départ prématuré dans l’ultime parcours côtier le privait du grand chelem.

Organisé dans un temps record, l’AS Lease Challenge a tenu ses promesses : « Je tiens à remercier nos partenaires, les armateurs et bien évidemment les skippers qui nous ont fait confiance. Sans eux, les multicoques seraient restés à quai et, quand on a eu le bonheur d’assister aux régates, ça aurait été un vrai gâchis. Ces bateaux sont les plus beaux au monde et les équipages qui les mènent parmi les plus performants. Reste à trouver la solution qui en motivera d’autres à nous rejoindre » concluait Vincent Borde, l'organisateur.
Un grand merci également à Sylvie Viant, directrice de course, à Jean-Paul Vallégant, président du comité de course, à Jean-Louis Fabry, président du jury, à Caroline, Polux, Gwendal, Thierry et tous ceux sans qui la bonne humeur n'aurait pas toujours régéné durant ce week-end de l'Ascension.
Kenavo.




Maxi-Multis
: La fin de Playstation/Cheyenne
Le maxi catamaran Cheyenne, propriété du milliardaire Steve Fossett, recordman du tour du monde en 2004, entame une nouvelle carrière. La plate-forme a été entièrement adaptée à San Diego pour servir de base de lancement à des sous marins de poche dans le cadre de projets de recherche. Le filet a été remplacé par une plate-forme, le bateau est maintenant prêt à accueillir les projets gouvernementaux ou indépendants nécessitant une base mobile de grand large....

ORMA : 16/05/07 AS Lease Challenge (coefficient 3)

Site de l'AS Lease Challenge

Toutes les vidéos de la course disponibles sur le site officiel

  • Groupama 2 remporte l'AS Lease Challenge

©Yvan Zedda / AS Lease Challenge
www.zedda.com
www.aslease-challenge.com


Franck Cammas et son équipage (Yvan Ravussin, Bruno Laurent,Bruno Jeanjean, Romain Attanasio, Damian Foxall) ont coupé la ligne d'arrivée en tête à 7 heures 08 ce matin, la direction de course avait pris la décision de réduire le parcours, le vent forcissant à plus de 30 noeuds, les deux bateaux encore en course n'ont donc effectué qu'une seule boucle entre Groix et Belle-Ile.


©Yvan Zedda / AS Lease Challenge

Le trimaran vert a été suivi par Gitana 11 (Lionel Lemonchois, Loick Peyron, Ronan Le Goff, Yann Guichard, François Denis, Jean Baptiste Le Vaillant) qui a franchi l'arrivée 1 heure 44 minutes après le vainqueur,  le trimaran de Benjamin de Rothschild a à priori heurté un OFNI puisque le foil et le safran babord sont abimés.


©Yvan Zedda / AS Lease Challenge
www.zedda.com
www.aslease-challenge.com


©Yvan Zedda / AS Lease Challenge

Ce triangle celtique a été avalé à vive allure puisque les vitesses moyennes pour la partie Fasnet-Lorient avoisine les 30 noeuds et sont supérieures à 20 noeud ssur l'ensemble du parcours.
Les deux autres participants qui avaient connu des avaries ayant entrainé leurs abandons sont arrivés peu après 1 heure à Lorient, ils disposent maintenant de 2 jours pour effectuer les réparations nécessaires pour s'aligner au Trophée des Multicoques de ce week end, l'équipe de Sopra devrait équiper son bateau de la dérive de rechange ou mettre en place celle prétée par Steve Ravussin.
  • 2ème jour de course : deux abandons et Groupama 2 toujours en tête
Pascal Bidégorry et son équipage sur Banque Populaire IV avaient réussi la belle opération du début de journée en passant Groupama 2, Gitana 11 se situait alors à quelques milles au vent des deux bateaux de tête, Sopra Group qui avait de nouveau connu des soucis d'hydraulique durant la nuit et pointait à 40 milles du leader. Les vitesses restaient élevées malgré une mer difficile.
La remontée vers le Fastnet se faisait dans une mer courte qui a entrainé des avaries : première victime Antoine Koch et son jeune équipage sur Sopra Group qui annoncaient à 10h15 qu'ils abandonnaient la course, en effet la partie basse de la dérive a été perdue et environ 2,5 mètres de trimmer ont aussi disparus, impossible de continuer jusqu'au Fasnet dans de bonnes conditions, l'équipage a donc mis le cap sur Lorient pour réparer ces soucis et être en mesure de participer au Trophée prévu ce week end, Loick Peyron a aussi fait part d'avaries lors de la vacation, là aussi un problème de dérive, mais aussi  une grand voile déchirée qui oblige l'équipage de Gitana 11 a navigué avec 2 ris dans la GV. Dernière victime, Banque Populaire IV en approche du Fasnet, qui était en tête depuis cette nuit, Pascal Bidégorry annonce aussi son abandon au comité de course suite à la découverte d'une fissure du carénage du bras arrière tribord, même punition que pour Sopra, l'équipage rejoint Lorient pour réparer le bras avant le Trophée des Multicoques de ce week end.
Ces abandons réduisent le plateau à deux bateaux, Franck Cammas et son équipage sur Groupama 2 ont franchi le Fasnet à 14h45 en tête suivis de Lionel Lemonchois et ses hommes sur Gitana 11 vers 16 heures. Les deux rescapés se dirigent vers Lorient à vive allure (environ 30 noeuds) grâce à un vent d'ouest nord-ouest de 25 à 30 noeuds, cette traversée rapide de la Manche sera suivie de deux boucles autour de Groix et Belle-Ile, l'arrivée du vainqueur étant prévue demain à 9 heures.
Selon toute vraissemblance et sauf incident technique, Groupama 2 devrait remporter cette course grâce aux 25 milles d'avance sur Gitana 11 qui sera certainement un peu handicapé par ses avaries sur ces derniers 300 milles.

  • 1er jour de course : Sopra Group tient la cadence
Sopra Group effectue une belle journée puisqu'il revient sur ses concurrents pendant la nuit, Banque Populaire connait aussi des problèmes d'électronique, sur lesquels l'équipage ne s'est pas étendu et cède du terrain, cependant les écarts n'ont jamais été importants et les trimarans ont suivi des routes sensiblement identiques avec seulement quelques milles d'écart latéral.
Le vent a molli à l'approche des côtes ibériques, deux duos se sont alors formés : Banque Populaire IV et Sopra Group sont restés au large pour bénéficier d'une brise plus soutenue et Groupama 2 et Gitana 11 sont partis à la côte dans un vent plus faible mais sur une route plus courte.
Au final aucune des deux options n'a permis de creuser un écart, cependant Franck Cammas et ses équipiers passent la bouée Océanographe de la Corogne en tête comme à leur habitude, suivi de Sopra Group puis Gitana 11 et banque Populaire IV.
Les quatre multicoques ont ensuite pris un cap au nord en direction du Fasnet, seconde marque de parcours, dans un vent fraichissant de secteur sud ouest, qui devrait refuser puis adonner à l'approche des côtes irlandaises, les équipages devraient franchir cette marque demain dans l'après midi dans une brise d'une trentaine de noeuds, les trimarans mettront ensuite le cap sur Lorient, à grande vitesse pour une arrivée prévue jeudi après midi.
A 21 heures, la hiérarchie s'est remise en place : Groupama 2 est en tête devant Pascal Bidégorry sur Banque Populaire IV à 6 milles du leader puis Gitana 11 à 9 milles et Sopra à 16 milles.


  • Départ donné à 20 heures le 14 mai
Le départ a été donnée au large de Lorient à 20 heures pour les 24 marins, le vent de nord ouest entre 18 et 20 noeuds a permis un départ sous 1 ris-trinquette. Les jeunes de Sopra Group ont pris le meilleur départ devant Groupama 2, Banque Populaire IV et Gitana 11, à la bouée de dégagement située à 2 milles, Franck Cammas et son équipage avaient repris la tête devant Banque Populaire qui suivait à quelques longueurs puis Sopra Group et Gitana 11, les bateaux ont ensuite pris la direction de la Corogne située à 300 milles, le vent devrait forcir et la mer devenir plus difficile avec des creux de 4-5 mètres au large.
Sopra Group semble déjà connaitre des soucis puisqu'il est relégué à une vingtaine de milles de ses adversaires et que sa vitesse est réduite, environ 10 noeuds contre plus de 20 pour les autres concurrents.

  • Annulation du parcours côtier prévu dimanche et report du départ
Le vent devrait se renforcer dès demain pour atteindre 30-35 noeuds de secteur sud-ouest à la mi-journée, il se renforcera à 40-45 noeuds dans la nuit et les conditions prévues dans le Golfe de Gascogne (5 à 8 mètres de creux) ont encouragé les organisateurs à reporter le départ, qui aura lieu au mieux lundi en fin d'après midi.
  • Prologue :

Les quatre concurrents se sont élancés vers 15 heures pour le prologue  d'une 50aine de milles de l'AS Lease Challenge, dans un vent de 16-20 noeuds, Franck Cammas prend le meilleur départ sur Groupama 2, suivi de près par Banque Populaire, qui sort Antoine Koch sur Sopra Group contraint de faire demi-tour pour franchir la ligne, Gitana 11 coupe la ligne en 3ème position. L'équipage de Groupama fait ensuite une erreur de bouée, ce qui permet à Pascal Bidégorry et son équipage de prendre la tête du prologue au passage de la bouée du Talut. Franck Cammas et ses hommes perdent peu de temps et suivent  deux minutes plus tard, suivis de Sopra Group, bien revenu dans le match et Gitana 11. A la bouée des Chats qui marquait la fin du tour de Groix, Groupama 2 a repris la tête, suivi de Banque Populaire, Gitana 11 et Sopra Group, le classement ne changera pas jusqu'à l'arrivée.

Classement du Prologue


1) Groupama 2 à 17h15’38’’

2) Banque Populaire 4 à 17h16’39’’, à 01’01’’ du vainqueur.
3) Gitana 11 à 17h27’43’’, à 12’05’’ du vainqueur.
4) Sopra Group à 17h32’05’’ à 16'27'' du vainqueur.

  • Petit point sur la course d'ouverture de la saison ORMA à quelques jours du départ (Dimanche 13 mai à 15 heures), cette épreuve se court en équipage de 6 personnes.

Le parcours : 1400 milles pour un triangle celtique (Lorient-Fastnet-La Corogne)

Un parcours triangulaire qui peut se faire dans un sens ou dans un autre, en fonction des conditions météorologiques et en accord avec Sylvie Viant, directrice de course. Le départ sera donné de Lorient puis le comité de course choisira comme première marque de parcours La Corogne en Espagne ou le phare du Fastnet au large des côtes irlandaises. De plus, le parcours sera adapté à la météo afin de rapprocher le temps de course des 96 heures. Au retour, les concurrents devront effectuer des allers-retours en Belle-Ile, Groix ou Yeu selon l'heure d'arrivée, en effet, grâce à ce système les organisateurs pourront déterminer l'heure précise d'arrivée des multicoques permettant ainsi des opérations de relations publiques ou commerciales.




Les concurrents :
Groupama 2 et Franck Cammas : le champion Multicup en titre, il a gagné toutes les épreuves de ce championnat ORMA en équipage l'année dernière, le trimaran est le dernier né des 60' ORMA, mis à l'eau en 2004, il a depuis enchainé les succès en équipage, les épreuves en solitaire et en double ont été plus difficiles, le bateau est véloce à toutes les allures, ce sera certainement le bateau à battre sur cette course.


Gitana 11 et Lionel Lemonchois : le skipper victorieux de la Route du Rhum-la banque Postale 2006 retrouve le circuit ORMA pour cette saison 2007, il aura à coeur de briller pour confirmer sa brillante prestation de sa transatlantique en solitaire, le bateau n'a été que très peu modifié depuis cette victoire, le changement de flotteurs prévu  pour cette saison a finalement été abandonné suite à l'arrêt de la Multicup, mais il reste particulièrement sain, fiable et sécurisant sur les courses au large.



Banque Populaire et Pascal Bidégorry : le skipper basque est lui aussi un sérieux prétendant à la victoire, fort de ses nombreux succès (champion ORMA 2005, vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2005, 2nd de la course Londres-Nice 2006, 2nd de la Route du Rhum 2006) le bateau avait été entièrement remis à niveau lors de son rachat par la Banque Populaire, il s'avère depuis très performant.


Sopra Group et Antoine Koch : le benjamin du circuit ORMA essaiera de briller pour sa dernière année à la barre du multicoque Sopra Group, cependant il part avec un sérieux handicap : son bateau, en effet depuis sa mise à l'eau, le trimaran, une évolution de Banque Populaire III ne s'est jamais montré inquiétant par rapport à ses adversaires, malgré la chasse au poids et un nouveau gréement, l'équipage de Sopra Group devrait avoir des difficultés à suivre le rythme des trois autres concurrents.


©AFP



Tour du monde en solitaire- Tentative de Tony Bullimore

11/05/2007

Fin de la tentative pour Tony Bullimore, suite à des soucis d'étai de trinquette, le britannique abandonne sa tentative et se déroute vers la Nouvelle Zélande pour réparer, il envisage de rejoindre Hobart après les réparations pour retenter le record...


01/05/2007

Tony Bullimore a quitté Hobart aujourd'hui pour une tentative de tour du monde en solitaire, avec pour objectif de battre le temps de référence détenu par Ellen MacAthur sur Kingfisher - B&Q, le britannique part sur son catamaran Doha, ex Team Legato, ex Enza, qu'il avait mené en équipage autour du monde à l'occasion de The Race et au cours de l'Oryx Quest.


D'après le représentant du WSSRC, le bateau ne serait pas correctement préparé pour ce tour du monde, et on peut émettre des doutes sur les capacités du marin de 68 ans à mener seul un catamaran de cette taille pendant plus de 70 jours, pour la comparaison Robin Knox Johnston, 68 ans lui aussi, engagé sur la Vélux 5 Océans, course autour du monde avec escales en monocoques 60' IMOCA a souffert notamment dans le grand sud. Pour compléter la polémique des vents de 70 noeuds sont annoncés au large de l'Australie pour la 1ère nuit en mer de l'anglais.



Maxi-Multis
- Route de la Découverte -Tentative de Groupama 3




01/05/07
Record battu

Groupama 3 a franchi la ligne d'arrivée située au large de San Salvador après 7 jours 10 heures 58 minutes et 53 secondes, battant le record de Playstation de plus de 2 jours et 2 heures.
Ce record est le premier au palmarès de Groupama 3, qui va entrer en stand-by pour le record Miami-New York.

Equipage de Groupama 3 : Franck Cammas, Franck Proffit, Stève Ravussin, Pascal Blouin,
Loic Le Mignon, Bruno Jeanjean, Sébastien Audigane, Frédéric Le Peutrec, Ronan Le Goff, Marcel Van Triest

28/04/07
770 milles d'avance

Groupama 3 évolue dans des grains qui contraint l'équipage à de nombreuses manoeuvres, cependant le rythme reste élevé et le record de 680 milles du bateau d'il y a 2 jours devrait être battu dès aujourd'hui, l'avance de Franck Cammas et de ses hommes est désormais confortable et le record de Playstation sera battu sauf incident technique, le bateau devrait couper la ligne d'arrivée mardi matin avec 2 jours d'avance sur le temps de référence.

28/04/07
700 milles d'avance


Après 24 heures difficiles avec un flux perturbé et plusieurs empennages, le trimaran replonge vers le sud pour retrouver un alizée plus stable. L'équipage a encore accentué son avance qui est de près de 700 milles à 20h, après quasi 4 jours et demi à 23 noeuds de moyenne.


27/04/07

680 milles en 24 heures

L'équipage de Groupama a encore creusé l'écart en parcourant 680 milles en 24 heures à plus de 28 noeuds de moyenne, ce soir, après 3 jours et demi, l'avance du trimaran est d'un peu plus de 500 milles sur le temps de référence, la situation dans les prochaines heures restera relativement stable avec un vent mollissant légérement.

26/04/07
Groupama 3 en avance

Franck Cammas peut être satisfait de son bateau et de son équipage, en effet aucun problème au passage des Canaries et une avance confortable sur le temps de Playstation, en effet à 20h le trimaran vert possède près de 300 milles d'avance sur le record après 2 jours et 10 heures de mer.
Pour les heures à venir, Groupama 3 devrait rencontrer des vents plus faibles du fait du passage de la zone de convergence, l'équipage devrait ensuite se décaler dans le sud pour conserver un flux plus établi.

A noter la casse d'une chèvre de foil qui ne posera pas de problème pour la suite du record.

24/04/07
Groupama 3 est parti ce matin à 9h47 (heure française) avec une fenêtre météo moyenne, ceci étant, Franck Cammas et ses routeurs ont décidé de tenter leur chance, malgré 4 à 5 noeuds de vent de moins en moyenne sur le parcours par rapport au détenteur du record cepedantle trimaran étant nettement plus performant dans les vents faibles et médiums que le maxi-catamaran, le skipper estime ses chances de battre le temps de référence à 50%. Après un départ difficile dans des vents très faibles, le bateau a repris de la vitesse et suit une route parallèle aux côtes africaines. La date limite d'arrivée à San Salvador étant le jeudi 3 mai à 21h 17 TU.



Hydroptère : 24/04/07
 Records homologués pour l'Hydroptère, il devient le bateau le plus rapide sur 500m à 44,81 noeuds de moyenne et sur un mille nautique à 41,69 noeuds de moyenne. Notons qu'au cours de ces records le bateau a de nouveau battu sa vitesse record : 47,6 noeuds (88,16 km/h)

L'Hydroptère a quitté la Trinité aujourd'hui pour une navigation d'entrainement vers Plymouth où il devrait prendre le départ du record Brittany Ferries Plymouth-Roscoff (non homologué par le WSSRC) sous 3 jours.




Maxi-Multis - Route de la Découverte - 22/04/07

Départ imminent pour Groupama 3 ?
Une fenêtre météo favorable semble s'ouvrir pour le trimaran Groupama 3, celle-ci arrive à point nommé puisque la période de stand-by touche à sa fin, il est donc plus que probable que Franck Cammas et son équipage s'élancent de Cadix demain ou mardi à l'assaut du record de la Route de la Découverte détenu actuellement par Steve Fossett et Playstation.


ORMA : 18/04/07
  • Yvan Bourgnon rejoint le circuit.
Brossard sera engagé sur la majorité de la saison, après deux années hors du circuit le trimaran va se frotter à la concurrence des autres bateaux, cependant le Team Océan  fait l'impasse sur l'AS Lease Challenge et sur le Trophée des Multicoques, le chantier d'hiver a été effectué en Guadeloupe pour des tentatives de records en ce début de saison : tout d'abord Miami-New York en équipage puis l'Atlantique Nord en solitaire, le retour en Bretagne étant prévu fin juin.
  • Gitana 11 remis à l'eau le 13 avril après un léger chantier d'hiver : nouveau système de barre, changement de cadène de trinquette....


Hydroptère
: 05/04/07
Après les records des 500m et du mille nautique, l'équipage de l'Hydroptère s'attaque à des records semi-hauturiers, le bateau est d'ores et déjà en stand-by à la Trinité sur Mer, les records visés sont :
- Le record SNSM entre Saint-Nazaire et Saint Malo (280 milles) pour soutenir les messages de prévention et sécurité en mer de la SNSM. Ce record à but caritatif est détenu depuis le 1er août 2006 par Yvan Bourgnon sur le trimaran Brossard en 13h 26’ 49’’ à plus de 21 nœuds de moyenne.
- Le Trophée des 100 Milles de la Brittany Ferries. l'Hydroptère devra rallier Plymouth à Roscoff plus rapidement que le navire amiral Le Pont-Aven. Ce record est également détenu depuis août 2006 par Yvan Bourgnon sur Brossard en 3h 21 minutes et 10 secondes.
- Le record Plymouth / La Rochelle (355 milles) homologué par le WSSRC. Il est détenu par Steve Fossett sur Playstation depuis avril 2002 avec un chrono de 16h 41’ 40’’, soit une vitesse moyenne de 21,28 nœuds.
Ces records seront aussi une préparation pour le record des 24 heures auquel Alain Thébault et son équipage devraient s'attaquer dans un futur proche.

Transat Québec-Saint Malo 2008 : 11/04/07
La 7ème édition qui partira de Québec le 20 juillet 2008 et qui fêtera le 400ème anniversaire de la ville, cette édition accueillera les traditionnelles classes 60' ORMA et 50' monocoques et multicoques et bien sûr la Class 40' en plein essor depuis la Route du Rhum, l'organisation renouvelle l'invitation auprès de la classe IMOCA habituellement absente de cette course pour cause de Vendée Globe, mais les organisateurs cherchent aussi à relancer l'intérêt de cette transat en renouant avec les traditions de la 1ère édition, en conviant les maxix multicoques à prendre le départ de cette transatlantique à destination de la cité corsaire.
Sources : SeaSailSurf et Mer & Média

Hydroptère : 05/04/07
Records battus !
L'Hydroptère fait sa première "vraie" entrée dans le monde des records après avoir battu hier les records des 500m à 44,5 noeuds de moyenne en classe D (le record absolu étant détenu par

Finian Maynard à 48,7 noeuds) et le record du mille à 41,5 noeuds de moyenne détronant le planchiste Bjorn Dunkerbeck (41.14 kts de moyenne), le prochain objectif de l'équipe d'Alain Thébault semble être le record des 24 heures détenu par Orange II.

Hydroptère : 04/04/07
Un flux de Nord est de 25 noeuds en baie de Quiberon permet le début des tentatives de record pour l'Hydroptère, un commissaire du WSSRC sera présent pour homologuer les records des 500m et du mille nautique si ceux-ci étaient battus.
Après les 575 km/h du TGV hier, l'Hydroptère franchira-t-il la barre des 50 noeuds aujourd'hui?

Maxi-Multis
: 02/04/07
  • Groupama 3 est toujours en stand-by à Cadix, sans fenêtre météo favorable pour les jours à venir, quelques photos du bateau dans la marina de Puerto Sherry, située à El Puerto de Santa Maria.



©Rafat-virtual-winds.com

Les nouvelles étraves, la forme perce-vagues, comme sur Groupama 2, a été abandonnée



  • Gitana 13 est en route vers la Trinité, son port d'attache, qui devrait être atteint dans les jours qui viennent.


Maxi-Multis : 27/03/07
  • Géronimo est de retour à Brest après plus de deux ans d'absence, le devenir du bateau n'est pas connu, la dernière partie du programme de record dans le Pacifique annoncée par les partenaires fin 2006 n'a pas été réalisée, cependant, d'après Yannick Le Bris, des informations devraient être rendues publiques au cours du mois d'avril : Olivier de Kersauson aurait-il trouver des financements pour son trimaran de 40m grée en goélette? Géronimo sera-t-il vendu?
Sources : François Lombard et  Yannick Le Bris

  • Groupama 3 est en stand-by à Cadix, pour l'instant pas de fenêtre météo en vue, l'équipage attend un flux de nord fort : 25 à 30 noeuds pour effectuer le trajet Cadix-Les Canaries sur un seul bord.
    L'équipage de Groupama 3 : Franck Cammas - Franck Proffit - Stève Ravussin - Pascal Blouin - Loic Le Mignon -Bruno Jeanjean - Sébastien Audigane -Frédéric Le Peutrec - Ronan Le Goff - Marcel Van Triest




ORMA
: 22/03/07
Compte-rendu de l'assemblée générale du 9 mars :
- un programme et un championnat pour 2007 et 2008
- professionalisation du conseil d'administration, nomination de Patrick Chapuis en tant que président de la classe et de Franck David comme directeur exécutif
- relancer l'intérêt sportif et médiathique avec une orientation résolument grand large
- une jauge plus stricte et des restrictions : configuration unique pour l'ensemble de la saison, limitation du nombre d'appendices et de voiles
- limitation du nombre d'équipiers : 6 pour les courses au large, 8 pour les in-shores

Programme officiel de la saison :
As Lease Challenge : Lorient-la Corogne-Le Fastnet-Lorient
Course au large en équipage (6 hommes) - Départ le 13 mai
Coefficient 3

Trophée des Multicoques : Lorient
Grand Prix en équipage - Les 19 et 20 mai
Coefficient 1

Record SNSM : Saint Nazaire/Saint Malo
Course de vitesse en équipage - Ligne ouverte le 24 juin
Coefficient 2

Défi Douarnenez : Douarnenez
Régates en équipage - du 13 au 15 juillet
Coefficient 1

Rolex Fastnet Race : Cowes/Fastnet/Plymouth (GB)
Course en équipage - départ le 12 août
Coefficient 2

Transat Jacques Vabre : Le Havre/Salvador de Bahia (Brésil)
Course en double - départ le 4 novembre
Coefficient 5

Source : SeaSailSurf

Maxi-Multis
: Route de la Découverte - Tentative de Gitana 13
  • L'équipage de Gitana 13 a réussi à désolidariser le safran brisé de la coque et la voie d'eau a été colmatée, l'arrêt prévu aux Canaries est finalement déplacé aux Açores où une partie de l'équipage sera débarqué, le bateau rejoindra ensuite sa base de la Trinité sur Mer. Une fenêtre météo favorable est entrevue pour le début de semaine prochaine, Groupama 3 pourrait donc s'élancer sur le record dès lundi.
  • Gitana 13 a percuté un OFNI cette nuit (du 20 au 21 mars), le safran droit a été très endommagé, l'équipage a fait demi-tour vers les Canaries, la tentative de record est donc stoppée.
  • Arrêt express (2h30) à Cadix pour Gitana 13 qui a coupé la ligne de départ du record Cadix-San Salvador dimanche matin à 10h07 (heure française), vents très faibles pour le départ 3 à 6 noeuds dans la baie de Cadix puis renforcement en prenant du sud, la première journée a été satisfaisante avec 520 milles parcourus et une avance de 40 milles sur le record de Steve Fossett. La première grosse difficulté a été le passage des Canaries où l'équipage a perdu son avance, cependant les prévisions pour les heures à venir semblent plutôt optimistes et à 20 heures le bateau file à 27 noeuds et a réduit son retard à 65 milles.
L'équipage :
Lionel Lemonchois - Skipper
Loick Peyron - Barreur - navigateur
David Boileau - Régleur
Cyril Dardasthi - Régleur / Intendance
François Denis - n°1
Jean-Baptiste Epron - Régleur / Intendance
Loik Gallon - Responsable mécanique
Jean-Baptiste Levaillant - Responsable voiles
Léopold Lucet - n°1 / responsable médical
Antoine Mermod - Responsable systèmes énergie
Nicolas Raynaud - Vidéo
Dominic VittetNavigateur.

Temps à battre : 9 jours 13 heures 30 minutes et 18 secondes (Playstation de Steve Fossett)
Pour suivre la tentative : Cartographie et site officiel du Gitana Team
Parcours et météo de la Route de la Découverte



ORMA : 15/03/07

  • Interview d'Alain Gautier réalisée après l'arrivée de la Route du Rhum 2006 pour Sensation Océan.

Sensation Océan est une jeune entreprise basée à Lorient, et qui permet des sorties à la journée sur les trimarans Foncia ou la Trinitaine pour des séminaires, conventions, relations publiques, opérations VIP, à noter également plusieurs journées réservées au grand public au mois de mai 2007.


Quel bilan tires-tu de ta Route du Rhum ?

C'est une énorme déception pour moi cette route du Rhum 2006.
Je n'ai jamais été en mesure de me battre pour la victoire.
Les conditions météo ont toujours été favorables à ceux qui étaient devant, dès la première après-midi.
Et malheureusement je me suis retrouvé mal placé dès le début de la course.
Je n'ai donc jamais pu envisager de revenir sur les bateaux de tête ou même les bateaux juste devant moi.
La septième place déjà ce n'est pas terrible* mais comme en plus je n'ai jamais été dans le jeu j'ai un gros sentiment de frustration.
Dommage car le trimaran était parfait et avait le potentiel pour gagner.
 
Le précédent record a été pulvérisé. Comment analyses-tu cela ?

La météo a véritablement été exceptionnelle pour un mois de novembre. Tout était réuni pour que ce soit parfait.
Bien sûr les trimarans ont fait beaucoup de progrès, tant en termes de performance que de fiabilité.
Mais comme pour tous les records, pour les battre, et ce d'autant plus avec un tel écart, il faut avoir la météo pour soi.
C'est pour cela d'ailleurs que je m'intéresse peu à la chasse aux records.
 
 
La victoire de Lionel Lemonchois est-elle une surprise pour toi ?

Non non ce n'est pas une surprise. Il faisait parti de mes favoris, avec un bateau taillé pour le large. Le résultat est donc logique. Je n'aurais probablement pas pû le battre même en étant dans le bon wagon. Il était intouchable durant cette édition.
 
Quels sont tes projets pour 2007 ?

Prendre du recul par rapport à la vie que je mène depuis 10 ans. Passer moins de temps en gestion de projet et d'équipe et beaucoup plus en navigation cool, navigation plaisir.
Pour cela le challenge Julius Baer en Décision 35**, sous les couleurs de Foncia, sur le Léman est parfait. Le fait que ce soit de la monotypie facilite la chose.
Moins de préparation, de développement et plus de navigation. Dans le même esprit je serais au départ de la solitaire du Figaro en 2008, toujours sous les couleurs de Foncia. Le développement de Sensation Océan me tient également à cœur.
D'abord j'adore naviguer sur ces fabuleuses machines et ensuite j'aime la rencontre avec le public.
 
 
 
* Alain est arrivé 7ème en 9 jours, 16 heures, 14 minutes et 40 secondes, à la vitesse moyenne de 15.25 nœuds. Il a quand même également battu le précédent record de Laurent Bourgnon de près de 3 jours. Rappelons enfin le temps extraordinaire de Lionel Lemonchois en 7 jours, 17 heures, 19 minutes et 6 secondes, à la vitesse moyenne de 19.11 nœuds.
 
 

** Alain a déjà participé à ce championnat l'an passé. Pour sa première saison, il a terminé à la 3ème place du classement général en remportant notamment les deux dernières courses. Prometteur pour cette année.

  • Banque Populaire IV a été remis à l'eau lundi 12 mars après son chantier d'hiver, très peu de modifications ont été apportées au bateau : nouveau système de barre, nouveaux safrans et une nouvelle garde robe de voiles de portant.
  • Programme de la saison ORMA :
     As Lease Challenge : Lorient-la Corogne-Le Fastnet-Lorient
Course au large en équipage (6 hommes) - Départ le 13 mai

   Trophée des Multicoques : Lorient
Grand Prix en équipage - Les 19 et 20 mai

   Record SNSM : Saint Nazaire/Saint Malo
Course de vitesse en équipage - Ligne ouverte le 24 juin

   Défi Douarnenez : Douarnenez
Régates en équipage - du 13 au 15 juillet

   Rolex Fastnet Race : Cowes/Fastnet/Plymouth (GB)
Course en équipage - départ le 12 août

  Transat Jacques Vabre : Le Havre/Salvador de Bahia (Brésil)
Course en double - départ le 4 novembre


  • L'Hydroptère entre en phase de tentatives de records, des entrainements sont prévus ce week end pour une éventuelle tentative en début de semaine prochaine, un commissaire du WSSRC sera présent pour valider les instruments de mesures                                                                    Les records visés sont :                                                                                                         - le record des 500 m en classe D actuellement détenu par Techniques Avancees à 42.12 kts,le record absolu sur 500mètres étant lui détenu par un planchiste : Finian Maynard à 48.70kts            - le record du mille nautique détenu la aussi par un planchiste : Bjorn Dunkerbeck à 41.14 kts      


Maxi-Multis : 15/03/07
  • Après une navigation de nuit le 13 mars en guise d'entrainement, Gitana 13 a du quitter la Trinité sur Mer aujourd'hui pour rallier Cadix : le début du stand by est fixé au lundi 19 mars.
  • Groupama 3 quittera Lorient demain pour rallier lui aussi Cadix, ce convoyage fait suite à une semaine d'entrainement, le début du stand by est fixé au 26 mars.
  • Une fenêtre météo favorable pourrait s'ouvrir dès lundi, date de début du stand by de Gitana 13 ; l'équipage qui court sous les couleurs de la famille de Rothschild pourrait en profiter pour s'élancer et éventuellement battre le record détenu par Steve Fossett en 9 jours et 13 heures à la vitesse moyenne de 17 noeuds avant l'entrée en lice du maxi trimaran Groupama 3,en effet le bateau a un programme a respecter à Cadix jusqu'au 26 mars.


Maxi-Multis : 09/03/07
Le chantier d'hiver de  Groupama 3 a finalement été plus lourd que celui annoncé au départ, en effet en plus des appendices, des renforts à l'avant des flotteurs et de la chasse au poids, le maxi trimaran a été de nouvelles étraves aux entrées d'eau plus large, ce qui signifie sans doute que le trimaran avait tendance à enfourner trop facilement, chose qui ne devait pas être satisfaisant pour la sécurité notamment dans le grand sud.
Rectificatif : Plus que des problèmes d'enfournement, il semblerait que les étraves du maxi trimaran étaient trop "tranchantes" et agissaient comme un appendice, la partie basse a donc été découpée pour ajouter du volume à ces étraves et retrouver un comportement plus classique.

Le programme officiel a été présenté :

Route de la découverte (Cadix - San Salvador) : stand-by dès le 26 mars
Miami et New York : fin mai début juin
Traversée de l'Atlantique Nord (New York - Cap Lizard) ensuite
Trophée Jules Verne : stand by dès le 3 décembre

L'équipage :
Franck Cammas et Franck Proffit ont constitué un groupe de marins de renom :Stève Ravussin (qui sera aussi le coéquipier de Franck Cammas pour la Transat Jacques Vabre sur le trimaran ORMA), qui, tout comme les deux Franck, sera en charge d'un quart à bord du maxi trimaran, Sébastien Audigane, Yann Guichard, Ronan Le Goff, Hugues Destremau, Bruno Jeanjean, Yann Dekker, Stéphane Guilbaud ou encore Frédéric Le Peutrec et Daniel Souben. Enfin, Pascal Blouin et Loic Le Mignon, tous deux membres permanents du team Groupama, font également partie des équipiers sélectionnés.
Côté météo, Jean-Yves Bernot sera le routeur de Groupama 3. A terre, depuis son fief rochelais, celui que l'on surnomme le sorcier collaborera avec Marcel Van Triest, le navigateur embarqué.

Source : Communiqué de presse de Groupama

Gitana 13 a effectué ses premiers essais au large de la Trinité, de très belles photos à voir sur le site d'Yvan Zedda.

Maxi-Multis : 06/03/07
Le maxi trimaran Groupama 3 skippé par Franck Cammas a été remis à l'eau aujourd'hui après trois mois de chantier à la DCN, le bateau a ensuite rejoint sa base pour être mâté jeudi, les navigations débuteront  lundi 12 mars jusqu’au samedi 17, le trimaran sera alors convoyé vers Cadix en Espagne en attendant une fenêtre météorologique pour s'élancer sur le record de la Route de la Découverte Cadix-San Salvador, on pourrait alors assister à un duel face à Gitana 13 qui aura fort à faire pour tenir la cadence face à ce bateau de nouvelle génération.
Source : CourseAuLarge.com et le site officiel de Groupama


ORMA
: 06/03/07
Pascal Bidégorry fera équipe avec Yvan Ravussin pour la Transat Jacques Vabre, à priori les 60' ORMA feront route directe vers Baia sans contourner l'île d'Ascension. Le trimaran aux couleurs de la Bqnue Populaire sera remis à l'eau le 12 mars.
Source : Le site officiel du trimaran Banque Populaire

ORMA
: 28/02/07
Après l'annulation de la course Lorient-Bermudes-Lorient puis Lorient-Açores-Lorient, la classe ORMA rebondit et lance un triangle celtique : Lorient-La Corogne-Fasnet, organisé par Welcome On Board, cette course aura lieu en équipage, le sens de rotation pourrait être inversé selon les conditions météorologiques, le départ sera donné le 13 mai après un prologue en rade de Lorient.
Cette course sera suivi d'un Grand Prix, toujours à Lorient les 19 et 20 mai.
Ces événements viennent étoffer une saison morne, de plus le plateau sera réduit au minimum : seulement quatre bateaux inscrits : Groupama 2 de Franck Cammas, Banque Populaire IV de Pascal Bidégorry, Gitana 11 skippé par Lionel Lemonchois et enfin Sopra Group skippé par Antoine Koch.
Source : CourseAuLarge.com
A priori, le bateau du Team Océan fera de nouveau bande à part et ne devrait participer qu'à la Transat Jacques Vabre, dommage étant donné le faible nombre de concurrents sur cette course d'ouverture.

Maxi-Multis : 28/02/07
D'après François Lombard, toujours bien informé en ce qui concerne Olivier de Kersauson et ses bateaux, Géronimo serait actuellement amarré en Guadeloupe avant un retour à Brest début mars.
Source : le site de François Lombard

En vrac : 20/02/07
  • Le rachat du maxi catamaran ex-Orange II par Bruno Peyron est confirmé, le bateau s'appelle désormais Team Explorer, selon Bruno Peyron ce catamaran est capable d'un tour du monde en 47 jours et d'une traversée de l'Atlantique en moins de 4 jours, les performances pourraient être améliorées de 5% grâce à des modifications.
  • Les champions du monde des records océaniques sont pour 2006 : Bruno Peyron sur Orange II dans la catégorie Equipage pour le record de l'Atlantique Nord et le record des 24h, Olivier de Kersauson se classe second avec ses records dans le Pacifique, en solitaire c'est Thomas Coville qui est récompensé pour le Tour des Iles britanniques et le record de la Manche.
Sources : Course Au Large et Championnat du monde des records océaniques

  • Roman Paszke sur son catamaran Bioton reporte finalement sa tentative de tour du monde en solitaire à l'automne prochain pour des raisons de sécurité, on pourrait donc assister àune confrontation autour du monde avec les nouveaux Sodebo et Idec 2 qui se lanceront aussi sur ce record, entre temps, Bioton pourrait être lancé pour une tentative Cadix-San Salvador en solo au printemps.

  • Du côté du Gitana Team, la construction des nouveaux flotteurs qui devaient équiper Gitana 11 cette saison a été stoppée du fait de l'arrêt de la Multicup. Le programme de Gitana 13 a été dévoilé, une tentative de record sur la Route de la Découverte (Cadix-San Salvador), début du stand by en mars, puis Miami-New York en mai 2007.



  • L'hydroptère est toujours en phases de test et installe actuellement un dispositif permettant une homologation des records des 500 mètres  et du mille nautique, la vitesse record du bateau est à l'heure actuelle de 47,2 noeuds.


© Laurent Vidal, avec son aimable autorisation
www.photomer.com

Merci à Laurent Vidal qui m'autorise à utiliser quelque uns de ses clichés pour agrémenter le site, ainsi qu'à Gilles Martin Raget et Thierry Marthinez qui ont eux aussi contribué à illustrer le site.


Maxi-Multis
: 14/02/07
La construction du plus grand multicoque de course au large a commencé, en effet les plans de Banque Populaire V, le futur trimaran de 40 mètres de Pascal Bidégorry, ont été remis par les architectes VPLP aux chantiers JVM qui construira la coque centrale et les flotteurs et à CDK qui s'occupera de la construction des bras et de l'assemblage final.
Le programme de la construction :
- Février – mi-avril 2007 : fin de fabrication du moule de la coque centrale et des flotteurs (JMV à Cherbourg)
 - Septembre : livraison de la coque centrale chez CDK à Lorient
 - Novembre : livraison du flotteur n°1 chez CDK à Lorient
 - Novembre – décembre : livraison des deux bras chez CDK à Lorient
 - Janvier 2008 : livraison du flotteur n°2 chez CDK à Lorient
 - Mi avril : livraison du mat chez CDK à Lorient
 - Novembre - Avril : assemblage
 - Juin 2009 : mise à l’eau fin juin

Le trimaran de 60' de la Banque Populaire devrait bientôt sortir de chantier, la carène des flotteurs a été retravaillée, le bateau sera équipé de trois nouveaux safrans et de nouvelles voiles de portant.

Toujours plus cher?
09/02/07

Alors que l'ORMA pense depuis peu à passer à une flotte monotype pour réduire les coûts, le duo Coutts (vainqueur de la Coupe de l'America en 1995 et 2000 avec TNZ puis avec Alinghi en 2003) Cayard (vainqueur de la Whithbread, de l'Admiral's Cup, finaliste de la Coupe de l'America, second de la Volvo Ocean Race 2005-2006), lance un nouvau championnat et une nouvelle classe de bateaux : un catamaran de 70' (21mètres) monotype dessiné par VPLP. Des régates proches des côtes sont prévues en Méditerranée, en Europe du Nord, au Moyen Orient, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud, le ralliement entre les différents ports devrait se faire grâce à un cargo atelier! Cependant cette World Sailing League qui devrait commencer en 2009 et offrir de fortes récompenses : 2millions de $ au vainqueur s'annonce déjà comme plus chère que toutes les classes monotypes actuelles (monocoques et VOX40) mais aussi plus onéreuse que notre classe ORMA qui peine à trouver de nouveaux investisseurs depuis 2002. Cette nouvelle compétition  internationale réussira-t-elle à réunir le plateau de 12 concurrents (représentants 12 nations) espéré par l'organisation?


Une esquisse du futur monotype conçu par VPLP pour la World Sailing League

Site de la WSL

ORMA : 03/02/07

Annulation de la course d'ouverture Lorient-Açores-Lorient

Nouveau coup dur pour la classe ORMA, Pen Duick, organisateur de la Lorient-Bermudes-Lorient puis de la course de remplacement à destination des Açores avec retour à Lorient, a décidé d'annuler cette course en raison du trop faible nombre d'engagés (4 dans la classe ORMA), du côté des 60' IMOCA, la pilule du Rhum ne semble pas passer (diminution des primes pour les trois premiers de 40% sur la Route du Rhum) et les skippers se tournent vers des courses organisés par d'autres partenaires

ORMA : 31/01/07
Antoine Koch ne devrait pas louer Foncia, faute d'assureur, Sopra Group devra donc aligner à nouveau le plan Lombard, Géant et Sodebo sont toujours à vendre, Fred Le Peutrec et Charles Caudrelier n'ont pas trouvé de sponsors intéressés par la classe en l'état, Karine Fauconnier semble avoir abandonné l'idée d'un retour au 60' depuis qu'elle a intégré un équipage de Decison 35.
L'idée de la monotypie avancée par certains semble faire son chemin et pourrait être retenue pour relancer la classe qui peine à avancer malgré le succès de la Route du Rhum.
De plus Brossard, hormis lors de la Jacques Vabre ne devrait pas courrir contre les autres bateaux pendant la saison, et le Grand Prix devrait se courrir à la Trinité ou à Lorient.
Source : Course Au Large


Maxi-Multis
: 31/01/07
Gitana 13 a été mis à l'eau à Vannes le 30 janvier, le programme devrait être dévoilé d'ici quelques jours, c'est le récent vainqueur de la Route du Rhum, Lionel Lemonchois qui prendra la barre, le bateau a été équipé d'un nouveau mât de 41m, les étraves ont été modifiées et la poutre avant réhaussée de 30 cm


Maxi-Mulis Solo : 23/01/07
Nouvelle surprenante découverte sur liens de mer, Roman Paszke a lancé un catamaran de 28 mètres pour conquérir le record du tour du monde en solo, propriété d'Ellen MacArthur, il prévoit de se lancer dès que possible alors que son catamaran est tout juste sorti du chantier de construction.
Liens : -  Liens de Mer
          -  20min.ch
          -  Sails.pl


ORMA
: 18/01/07

Vers un nouveau départ?

Les teams de 60' ORMA cherchent des solutions pour l'avenir de la classe, une assemblée générale réunie le 16 janvier a annoncé un programme pour 2007 : une transat Lorient-Açores-Lorient en double sans escale en remplacement de la Transat Lorient-Bermudes-Lorient, qui ouvrirait la saison le 20 mai puis les traditionnels Trophée SNSM, et le Défi Petit Navire, une nouveauté : le Fastnet, un grand prix à Fécamp et éventuellement un autre dans le Morbihan (la Trinité ou Lorient), et pour finir la Jacques Vabre. De plus Sopra négocierait la location de Foncia, Géant et Sodebo sont à vendre, ainsi que Gitana 12, à la condition que celui-ci participe à la saison de course, cependant il semble improbable que les bateaux trouvent des acheteurs, étant donnée la situation difficile de la classe, et ce malgré le succès de la Route du Rhum côté multis, à noter le retrait de Gitana 12 cette saison.

Sources : www.sports.fr et le blog de PYL


La fin des grands prix?


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA

Site web : www.martin-raget.com

Le programme initial : course Londres-Marseille, Trophée de Marseille, grand Prix de Palma de Majorque,grand prix de Portimao, course Bordeaux-Stockholm, puis grand prix dans la capitale suèdoise ne verra finalement pas le jour, les conditions requises à l'organisation du circuit n'ont pas été réunies, notamment le nombre de concurrents, en effet seuls Banque Populaire IV, Gitana 11, Gitana 12 et Groupama étaient officiellement déclarés.

Saluons les efforts des différents sponsors, armateurs, et organisateurs de la Multicup 60' 2006 qui ont tentés de faire perdurer le circuit sous sa forme actuelle et espérons que le succès de la Route du Rhum permettra un nouvel essor pour cette classe de bateaux exceptionnels.


Orange Sailing Team : le naufrage


Après avoir annoncé la construction d'un 60' ORMA puis avoir écarté cette option après la Transat Jacques Vabre 2005, le groupe Orange/France Telecom se retire du sponsoring voile, exit donc Orange II, le maxi catamaran détenteur des principaux records océaniques de Bruno Peyron, ainsi que le trimaran de Steve Ravussin qui a été abandonné lors de la Route du Rhum, et l'Hydraplaneur d'Yves Parlier qui avait déjà du plomb dans l'aile suite aux retrait des autres partenaires, Orange réoriente sa stratégie et devient partenaire de la FFV.




Maxis-Multis
: Décembre 2006

Bruno Peyron aurait acheté son ancien bateau à Orange, cette information n'est pas confirmée, et on ne sait rien d'un éventuel sponsor associé à cette transaction. De plus fin janvier le bateau était à sec au chantier Multiplast.


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
  • Après un partenariat de longue durée avec Bruno Peyron et de façon moins importante avec Steve Ravussin, Orange abandonne le sponsoring et vend donc le catamaran de 37 mètres, détenteur du Trophée Jules Verne, du record de l'Atlantique Nord, des 24h....Orange devient partenaire de la FFV, exit donc le projet de sailing team.


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com


  • Du côté de la Banque Populaire, le projet avance, les dernières études doivent être terminées et la construction devrait commencer début janvier.
  • Gitana 13 a reçu ses nouvelles couleurs, le programme du bateau n'a pas encore été dévoilé, le bateau ne devrait cependant pas pouvoir rivaliser avec les chronos établis par Orange 2, ce pourrait être un bateau test avant la construction d'un autre maxi aux couleurs du Gitana Team. Le bateau pourrait  être aligné sur le parcours Cadix-San Salvador en début d'année avant l'arrivée des nouveaux maxis trimarans, le temps de référence étant détenu par Playstation depuis 2003 . Fin janvier le bateau était toujours à terre au chantier Multiplast.
  • Pas de nouvelles de Géronimo qui devait passer les mois d'été en chantier à San Diego, le partenariat d'Olivier de Kersauson et de ses partenaires doit se terminer en fin d'année, étant donné les performances moyennes du bateau, on peut craindre que celui-ci ne sera pas reconduit.
  • Groupama 3 est entré en chantier, le chantier consistera à renforcer l'avant des  flotteurs pour lutter contre des vibrations ressenties lorsque le bateau navigue face aux vagues, le reste du chantier concernera le pont et les appendices. Il sera remis à l'eau début mars et s'attaquera dans la foulée au record Cadix-San Salvador puis plus tard dans la saison au record de l'Atlantique Nord et l'hiver prochain au Tophée Jules Verne.





Saison 2006




ORMA

La Route du Rhum-La Banque Postale : Départ le 29 octobre



voir aussi : Les grandes courses




©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale


Les prétendants au titre sont nombreux, quasi tous les partants peuvent prétendre au sacre en Guadeloupe, certains noms paraissent cependant au dessus du lot, Michel Desjoyaux qui remet son titre en jeu, pour sa dernière course à la barre de Géant avant un retour au monocoque, Franck Cammas qui domine la classe depuis de nombreuses années mais la Route du Rhum lui a toujours échappé, Pascal Bidégorry, vainqueur de la Jacques Vabre l'an dernier et champion ORMA 2005 qui aura à coeur de réussir après son chavirage en début de saison, Thomas Coville qui accumule les records et les milles à la barre de Sodebo, là aussi dernière course pour le 60', le team se tournant vers un maxi trimaran spécialement conçu pour le solitaire.

Mais de sérieux outsiders devraient aussi faire parler d'eux, Steve Ravussin sur Orange Project II qui avait chaviré à une journée de l'arrivée lors de la dernière édition alors qu'il avait course gagnée, Yvan Bourgnon et Alain Gautier qui se sont consacrés exclusivement au Rhum, ils seront respectivement à la barre de Brossard et de Foncia, et Lionel Lemonchois qui fait son retour au Gitana Team, et qui barrera le Gitana 11, trimaran très à l'aise sur ce type de parcours et dans la brise. Les plus jeunes sans grosse expérience du 60' en solitaire devraient avant tout essayer de boucler la Transatlantique sans dommage, ca sera le cas pour Antoine Koch à la barre de Sopra Group et Thierry Duprey sur Gitana 12. Gilles Lamiré part lui sur un trimaran des années 1990 et ne devrait, sauf casse, pas pouvoir inquiéter  les trimarans de nouvelle génération.

Les bateaux semblent cette année très fiables et l'hécatombe de la dernière édition ne devrait pas se renouveller, seuls trois 60' ORMA avaient terminé la course sur 18 au départ.


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com


Tous les concurrents sont qualifiés hormis Pascal Bonneau sur son catamaran Libertad, Gérard Montariol sur Rayon, un trimaran qu'il construit lui-même, la participation des deux hommes est maintenant impossible, de plus Lalou Roucayrol qui devait initiallement barrer Médiatis-Région Aquitaine ne sera pas présent, faute de budget (Médiatis ayant décidé de cesser son sponsoring). Le nombre de concurrents sera donc de 12 dans la classe ORMA.

Les engagés :

Pascal Bidégorry sur Banque Populaire
Yvan Bourgnon sur Brossard
Franck Cammas sur Groupama 2
Thomas Coville sur Sodebo
Michel Desjoyaux sur Géant
Thierry Duprey du Vorsent sur Gitana 12
Alain Gautier sur Foncia
Antoine Koch sur Sopra
Gilles Lamiré sur Madinina
Lionel Lemonchois sur Gitana 11
Steve Ravussin sur Orange Project
Claude Thelier sur Région Guadeloupe

 

Le parcours :



 

Les trimarans devront être amarrés à Saint-Malo le 20 octobre, petite nouveauté sur l'un d'entre eux, Sopra Group, un mât à un étage de barre de flèches, qui aurait permis de gagner 200kg sur l'ensemble du gréement, idée de son skipper, le plus jeune engagé en 60' ORMA, Antoine Koch.

Cette année, la météo semble clémente, le départ devrait être donné dans un vent d'une dizaine de noeuds, ce qui favorisera certainement les trimarans les plus récents et les plus optimisés (Groupama, Banque Poulaire, Brossard...). De plus pour éviter les chavirages, l'organisation impose un système de largage des écoutes de voiles au dessus d'un certain angle de gîte ou d'un certain degré d'enfournement.

Le départ a été donné dans des conditions légères, passage audacieux de Franck Cammas qui part babord amures, donc non prioritaire. L'allure s'est accéléreé dès le deuxième jour de course, sans gros décalage entre les bateaux de tête, tous les skippers visants le même phénomène météo, il y a eu de nombreux changements de leaders lors de ces premiers jours, cependant depuis le 31, Lionel Lemonchois sur Gitana 11 semble avoir pris un avantage assez conséquent sur ses adversaires, parviendra t-il a tenir la cadence? La question se pose, certains des concurrents se sont étonnés du rythme des bateaux de tête, notamment Pascal Bidégorry et Franck Cammas, qui ne sont pourtant pas connus pour manquer de rythme, ils préfèrent cependant jouer la sécurité. Lionel Lemonchois a reconnu "avoir la poignée dans le coin" depuis le départ de la course, si il ne fait pas d'erreur son avance pourrait sensiblement augmenté dans la journée.

Lionel Lemonchois sur Gitana 11 remporte la Route du Rhum-La Banque Postale 2006 en 7 jours et 17 heures, à 19,11noeuds de moyenne (environ 35km/h), il pulvérise le record de Laurent Bourgnon de plus de 4 jours.



©Yvan Zedda



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale

Il est suivi par Pascal Bidégorry qur Banque Populaire IV qui termine la course en 8 jours, 4 heures, 25 minutes et 7 secondes, le podium est complété par Thomas Coville sur Sodebo, Michel Desjoyaux sur Géant boucle le parcours à 9 minutes seulement après Thomas Coville, ratant de peu le podium pour sa dernière course à bord de son trimaran, Franck Cammas sur Groupama 2  termine 5ème à 4 heures de Géant. Steve Ravussin a chaviré le 7 novembre  alors qu'il manoeuvrait sur le pont de son bateau, il a réussi à rejoindre le poste de barre, ce qui l'a certainement sauvé, le chavirage serait du à une défaillance du pilote, Steve navigant sous 2 ris, solent et bateau ballasté au moment du chavirage. Il est heureusement sain et sauf et a été récupéré par un cargo russe, le bateau ne devrait pas être récupéré.



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale


Yvan Bourgnon se classe 6ème, Alain Gautier 7ème.



©AFP-La Route de Rhum-La Banque Postale



 

Classement final de la Multi Cup Café Ambassador 2006


A l’issue de la course Londres-Alpes Maritimes (coefficient 2), du Trophée du Conseil Général des Alpes Maritimes (coefficient 0,5), du Trapani Grand Prix (coefficient 1), du Grand Prix de Marseille (coefficient 1), du Grand Prix du Portugal-Portimao (coefficient 1) et du Grand Prix du port de Fécamp (coefficient 1) :

1-Groupama 2 (1er+1er+1er+1er+1er+1er) 32,5 points
2-Géant (3ème+2ème+2ème+2ème+3ème+3ème) 22 points
3-Gitana 11 (4ème+3ème+3ème+3ème+2ème+2ème) 19,5 points
4-Banque Populaire IV (2ème+4ème+DNC+DNC+DNC+DNC) 13 points
5-Gitana 12 (5ème+5ème+DNC+4ème+4ème+4ème) 9,5 points



Grand Prix du Port de Fécamp :du 8 au 10 septembre (coefficient 1)


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com

La première journée de cette dernière épreuve est favorable à Gitana 11, Loick Peyron empoche les trois manches courues dans la brise, cependant une erreur de parcours sur la première manche lui coûte une disqualification, de même pour Géant, cette erreur profite à Franck Cammas qui se replace à égalité de points avec les deux Gitana à la fin de cette première journée sous les falaises normandes, ceci malgré son abandon suite à des problèmes techniques lors de la 3ème manche. Cette journée musclée aura permis de s’assurer que la supériorité du trimaran vert n’existe plus dès que le vent forcit.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com

Franck Cammas et son équipage reprennent la main dès le lendemain avec une victoire sur le parcours côtier et sur la banane. Les deux adversaires directs Gitana 11 et Groupama 2 prennent le meilleur départ sur le côtier, le trimaran vert prend l’avantage sur le premier bord de près et ne quittera plus la tête de la course, Loick Peyron réussit à prendre assez d’avance pour ne pas être rejoint par les poursuivants, Gitana 12 et Géant se livrent à un duel qui tourne à l’avantage de Michel Desjoyaux qui prend la troisième place.  La banane sera aussi remportée par   Groupama 2 qui réussit à breaker dès le 1er près, la lutte s'organise alors entre les poursuivants, Gitana 11 arrive à passer Géant au portant, qui n'était pas à la fête sur cette manche puisque Gitana 12 revient fort, arrive à passer Michel Desjoyaux et s'adjuge la troisième place.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com

La dernière journée de ce grand prix et de la saison débute dans des vents erratiques, 3 à 8 noeuds et un courant de plus de 3 noeuds, le meilleure départ est pris par Loick Peyron, Michel Desjoyaux passe ensuite un tête grâce à de meilleurs virements, le portant est favorable à Franck Cammas qui reprend la tête, le deuxième près ne change rien, mais lors du dernier portant Gitana 11, troisième, part au large tandis que les autres bateaux se dirigent vers les falaises, joli coup, qui lui permet de prendre la deuxième place à Géant.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com

Michel Desjoyaux et son équipage gère parfaitement la dernière manche réduite à un tour, prenant l'avantage dès le début de course. On retiendra le grand chelem de Franck Cammas et ses hommes sur cette première édition de la Multicup.

© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com



Classement général du Grand Prix du port de Fécamp (sept manches) :
1- Franck Cammas (Groupama-2) 1er+2ème+DNF+1er+1er+1er+2ème = 35 points
2- Loïck Peyron (Gitana 11) DSQ+1er+1er+2ème+2ème+2ème+3ème = 31 points
3- Michel Desjoyeaux (Géant) DSQ+3ème+2ème+3ème+4ème+3ème+1er = 26 points
4- Thierry Duprey du Vorsent (Gitana 12) 2ème+4ème+3ème+4ème+3ème+4ème+4ème = 25 point

  Le nom du skipper qui barrera le Gitana 11 sur la Route du Rhum est connu, il s'agit de Lionel Lemonchois, qui revient au sein du Gitana Team après 3 ans d'absence

 
 Grand Prix du Portugal, Portimao : du 13 au 16 juillet (coefficient 1)


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com

Ecrasante domination de Franck Cammas qui gagne toutes les manches de ce grand prix peu venté, Géant et Gitana 11 jouant de leur côté pour la place de dauphin, Thierry Duprey étant souvent relégué en queue de peloton dans ces conditions molles.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com
 


Classement :
1- Franck Cammas (Groupama 2) 36 points (1er+1er+1er+1er+1er+1er)  
2- Loïck Peyron (Gitana 11) 29 points (2ème+3ème+2ème+2ème+2ème +2ème)
3- Michel Desjoyeaux (Géant) 25 points (3ème+2ème+3ème+3ème+3ème+3ème)
4- Thierry Duprey  (Gitana 12) 18 poins (4ème+4ème+4ème+4ème+4ème+4ème)
5- Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) 0 point (DNC)


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com



 Fred Le Peutrec quitte le Gitana Team, il est remplacé à la tactique par Yann Guichard.
 
 
Grand Prix de Marseille : du 23 au 25 juin (coefficient 1)
 
 Fred le Peutrec est démi de ses fonctions de skipper quelques jours avant le Grand Prix, il est remplacé à la barre par Loick Peyron, qui était jusqu' alors manager du Gitana Team et qui ne devait prendre la barre d'aucun des deux bateaux, Fred le Peutrec paye peut être un début de saison en demi-teinte, il reste cependant tacticien de Gitana 11.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com

 
1er départ serré entre Groupama 2, Gitana 11 et Géant, Gitana 12 de retour à la compétition part de l'autre côté du plan d'eau, bon choix puisqu'il s'intercale en 3ème position derrière Groupama 2 et Gitana 11, les positions restent figées pendant les deux 1ers tours, pour le 3ème Michel Desjoyaux partait à gauche provoquant une réaction en chaine, chacun cherchant à couvrir son adversaire direct, cependant les positions restèrent inchangées jusqu'à l'arrivée.
 La seconde manche est moins disputée, le vent étant plus stable, Géant arrive à suivre Groupama 2 sur 2 tours, puis il se concentre sur son adversaire direct Gitana 11, Groupama 2 remporte sa 2ème manche sans difficulté.
 La 3ème manche était gagné par Franck Cammas et son équipage qui n'ont eu qu'à se défaire de Géant, Gitana 11 volant le départ et Gitana 12 se retrouvant bloqué avant la ligne, Loick Peyron réussit à passer son coéquipier Thierry Duprey sur le 2nd portant.
 Le 1er parcours de samedi était un côtier d'une quarantaine de milles, Groupama 2 prend le meilleur départ devant Gitana 11, Géant parti babord amures réussit à prendre la tête dès le 1er bord de près, sur le long bord de portant un lutte s'engage entre Gitana 11 et Groupama 2, Fred le Peutrec à la tactique choisit les bons empannages et positionne parfaitement le bateau du Baron de Rothschild pour croiser devant Franck Cammas, Géant grâce à une option le long de la côte possède une confortable avance sur ses poursuivants. Les écarts se font et se défont mais les positions restent inchangées Géant remporte le côtier devant Gitana 11, Groupama 2 et Gitana 12.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com



Pour la 5ème manche, Géant prend le meilleur départ suivi des deux Gitana et de Groupama 2 qui est le seul à partir babord amure vers le large, à la 1ère bouée Géant est toujours en tête suivi de Groupama 2 et de Gitana 11 et 12, à la sortie du dog-leg un trou de vent permettrait un regroupement, à la bouée suivante Michel Desjoyaux repartait vers la terre, permettant à Franck Cammas de le passer, à nouveau un trou de vent à la 2ème bouée au vent qui permettait à Géant de reprendre la tête un cours instant, en effet sur le portant Groupama 2 prenait le large et Loick Peyron profitait d'ennuis de grand voile sur le bateau de Michel Desjoyaux pour le passer, malgré des soucis de gennaker sur le dernier portant Loick Peyron conserve sa seconde place devant Géant et Gitana 12.




©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Dimanche une seule manche a pu être courrue le vent se renforçant en début d'après midi, lors de cette ultime manche, Michel Desjoyaux prend le départ le plus rapide mais Groupama 2 mieux positionné,au vent des autres bateaux passe la 1ère bouée en tête, le vent était très changeant passant de quelques noeuds à 17- 20 selon la position sur le plan d'eau, il variait aussi en direction, le positionnement du bateau était donc particulièrement important, Loick Peyron 3ème en fit les frais sur le dernier tour, voulant rattraper Géant, il se replaçait vers le centre du plan d'eau et se retrouvait arrété dans une molle, Gitana 12 en profitait pour le passer, à la faveur d'un dernier trou de vent, Thierry Duprey réussissait à accrocher le tableau arrière de Géant sans pouvoir le dépasser avant la fin de la manche.

 Franck Cammas et l'équipage de Groupama 2 remportent ce Grand Prix grâce à leurs 5 victoires de manches.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Classement :
1-Franck Cammas (Groupama 2) 34 points (1er+1er+1er+3ème+1er+1er
2-Michel Desjoyeaux (Géant) 28 points (4ème+2ème+2ème+1er+3ème+2ème)
3-Loïck Peyron (Gitana 11) 26 points (2ème+3ème+3ème+2ème+2ème+4ème)  
4-Thierry Duprey (Gitana 12) 20 points (3ème+4ème+4ème+4ème+4ème +3ème)
5- Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) 0 point (DNC)
 






Grand Prix d'Italie, Trapani (Sicile) : du 2 au 4 juin (coefficient 1)


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com


Les conditions de vent (30 à 40 noeuds) et de mer ne permettent pas aux trois trimarans présents de courrir vendredi, les équipages organisent donc des visites des bateaux pour un public nombreux et curieux.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com


La 1ère manche est donc lancée le lendemain avec un vent plus maniable (15 à 20 noeuds) mais avec une mer courte, Géant coupe la ligne de départ en tête, suivi de Gitana 11 et Groupama 2Gitana 11 perd sa 2ème place au profit de Groupama 2 dans le 2ème tour, malgré un superbe bord de portant, Frédéric Le Peutrec finit 3ème dans le tableau arrière de Groupama 2.
Lors de la 2ème manche, Franck Cammas prend le meilleur départ et ne quittera plus la place de leader, Géant et Gitana 11 se battent pour la seconde place finalement acquise par Michel Desjoyaux.
Fred le Peutrec prend le meilleur départ de la 3ème manche dans un vent mollissant suivi de Groupama 2, Géant déventé se voit contraint de virer de bord, grâce à de meilleures manoeuvres et un meilleur cap, Franck Cammas et son équipage prenne la tête de la manche qu'ils gagneront, Michel Desjoyaux paie son mauvais départ par une 3ème place.
Dimanche, lors de la 1ère manche de la journée, Groupama 2 prend le meilleurs départ suivi de Gitana 11, Géant part en second rideau vers la droite du plan d'eau, ce côté ne semblait pas favorable puisque Michel Desjoyaux passait en 3ème position à la bouée au vent. Lors du second bord de près les deux leaders partent à droite, Géant pour se défaire du marquage de Gitana 11 part à gauche, Michel Desyaux arrive à s'intercaler entre ses deux adversaires et contrôle ensuite Gitana 11 pour conserver sa 2nde place.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com


Pour la dernière manche, le meilleur départ est pris par Géant,Franck Cammas arrive néanmoins à prendre la tête dès le 1er bord de près, au portant Gitana 11 passe Géant, qui reprend sa 2ème place sur le près suivant. Groupama 2 connait des soucis à la fin du portant sur l'enroulage de gennaker et l'envoi de trinquette, Fred le Peutrec en profite pour prendre la tête et ce jusqu'à la fin de la manche, devant Géant et Groupama 2 qui remporte ce Grand Prix d'Italie.
 

A noter, l'organisation a offert un nouveau spectacle au public italien, à savoir des exhibitions dans le port, un peu à l'image du circuit nordique.


© Gilles Martin-Raget pour Multicup SA
Site web : www.martin-raget.com



Franck Cammas remporte ce Grand Prixdisputé dans des conditions difficiles, malgré l'absence de deux bateaux, les équipages ont offert un beau spectacle au public venu nombreux.
 
 
Classement :
1. Franck Cammas (Groupama 2) 27 points (2ème+1er+1er+1er+3ème)
2. Michel Desjoyeaux (Géant) 25 points (1er+2ème+3ème+2ème+2ème)
3. Fred Le Peutrec (Gitana 11)23 points (3ème+3ème+2ème+3ème+1er)        
4. Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) 0 point (DNC)    
5. Thierry Duprey du Vorsent (Gitana 12) 0 point (DNC)





Trophée des Alpes Maritimes : 20 et 21 mai(coefficient 0,5)


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Après une première course sans problème, ce grand prix commence mal avec le démâtage de Gitana 12 à l'entrainement, dans un vent d'une quinzaine de noeuds, la cloison d'étai s'est arrachée, déchirant le pont sur 2 mètres, le mât est alors tombé sur le bras arrière du bateau se cassant en deux, ne faisant heureusement aucun blessé.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Samedi, un parcours côtier est lancé, le vent d'une quizaine de noeuds est tout à fait maniable devant Nice, mais il forcit à 20-25 noeuds avec des rafales à 35-40 noeuds (70-80 km/h), Banque Populaire sous  1 ris-solent enroule la 1ère marque de parcours en tête, la mer est difficile, courte et avec des creux de 3 mètres, le bateau de Pascal Bidégorry est talonné par Gitana 11, il entame le bord de portant sous 1ris-trinquette avant de renvoyer son solent pour conserver son avantage, puis empanne pour se rapprocher de la côte et trouver des vents moins violents et une mer moins agitée mais dans une rafale, le bateau enfourne et sancit (chavirage par l'avant), Gitana 11 s'arrête à côté du bateau retourné, l'équipage est pris en charge par les semi-rigides de l'organisation et des différentes équipes. Les deux autres concurrents affalent la plus grande partie de leurs voiles, et finissent à vitesse réduite après réclamation Gitana 11 se classe 2nd à égalité avec Groupama 2, Géant remportant la manche.
On déplore deux blessés sur
Banque Populaire, fracture d'une vertèbre cervicale pour Frédéric Pautier, wincheur, et luxation de l'épaule pour Jacques di Russo, régleur des voiles d'avant. Le bateau est remorqué puis remis à l'endroit, il sera rapatrié à Lorient pour un long chantier, son retour est prévu pour le dernier GP de la saison à Lorient en septembre.
 Une autre manche sera courrue le dimanche, Groupama 2 sort vainqueur, Géant est second, Gitana 11 est contraint à l'abandon sur cette manche pour cause de casse des lattes de grand voile lors d'un empannage, les concurrents restèrent relativement sur la défensive pour cette ultime manche, restant sous trinquette lors du dernier bord de portant, bord néanmoins réalisé avec une vitesse d'environ 30 noeuds.
 Le réglement prévoit que le coefficient est divisé par 2 si le nombre de manches lancées est inférieur à 3, ce trophée passe donc à un coefficient 0,5


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Classement :
1-Franck Cammas (Groupama 2) 11 points (2ème+1er)
2-Michel Desjoyeaux (Géant) 11 points (1er+2ème)
3-Frédéric Le Peutrec (Gitana 11) 6 points (2ème+DNF)
4-Pascal Bid
égorry (Banque Populaire IV) 1 point (DNF+0)
5-Thierry Duprey du Vorsent (Gitana 12) 0 point (DNC+DNC)
 

Course Londres-Alpes Maritimes : départ le 8 mai (coefficient 2)


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


 Epreuve inaugurale de la nouvelle formule du championnat ORMA, la course partait de la City au coeur de Londres vers Nice avec 6 concurrents en lice : Banque populaire, champion ORMA en titre après sa victoire dans la Transat Jacques Vabre, Groupama 2 de Franck Cammas 4 fois champion ORMA, Géant de Michel Desjoyaux, certainement le plus beau palmarès des courses en solitaire, les deux Gitana, le 11 mené par Frédéric Le Peutrec après un gros chantier hivernal qui a permis de changer tout le fond de coque (partie sous la ligne de flottaison), le 12, ex-Bonduelle acheté par le Team Gitana pour remplacer le Gitana X peu performant, le bateau a été sensiblement amélioré pendant le chantier hivernal et devrait pouvoir rivaliser avec ses concurrents malgré un équipage jeune avec Thierry Duprey à la barre, enfin dernier trimaran Sopra Group mené par le jeune Antoine Koch, ce bateau et son équipage ont été invité par l'organisation de la Multicup et ne participeront donc pas au reste de la saison.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com  

La course a vu deux leaders s'échapper dès la 1ère nuit, en effet Banque Populaire et Groupama 2 partirent vers les côtes anglaises, tandis que les deux Gitana partaient vers les côtes françaises, Géant empruntant une route médiane, les bateaux du Gitana Team étant contraints de tirer des bords pour passer le cap de la Hague suite à une rotation de vent, ils perdaient rapidement du terrain, les deux leaders profitant des courants et des marées pour accroitre leur avance, celle-ci ne fit qu'augmenter dans le Golfe de Gascogne avalé à hautes vitesses, Géant et les deux Gitana ayant une centaine de milles de retard, les 3 poursuivants refont néanmoins une bonne partie de leur retard au niveau de Cadix, la première position se partage au fil des classements entre Groupama 2 et Banque Populaire.
 Géant et Groupama 2 passent le détroit de Gibraltar à vue, après le ralentissement au large du Portugal, le comité de course décide de réduire le parcours, qui prévoyait de contourner les Baléares, la Corse et la Sicile. Les concurrents peuvent donc faire route directe vers Nice, Géant tente une option le long des côtes espagnoles, tandis que les deux Gitana tentaient une option à l'est pour rejoindre les leaders, l'option médiane étant finalement la bonne, Groupama 2 et Banque Populaire se livrant à un match racing jusque dans la Baie des Anges avec au final 23 minutes entre les deux premiers après 6 jours et 21 heures de course. Géant complète le podium suivi des deux Gitana pris dans les calmes de la baie à la nuit tombée. Sopra Group relégué en queue de peloton dès le départ accusera 400 miles de retard au détroit de Gibraltar et ne finira pas la course étant donné le dépassement de temps, l'équipage de dirige directement vers des opérations de relations publiques sur la Côte d'Azur.


©Yvan Zedda pour Multicup SA
www.zedda.com


Franck Cammas et son équipage remportent la course, la première course océanique pour le trimaran mis à l'eau en 2004 après son abandon lors de l'IB Group Challenge sur avarie structurelle en 2005 et le chavirage dans la Transat Jacques Vabre, Pascal Bidégorry se classe second sur son véloce Banque Populaire après un match serré avec la référence que constitue Groupama 2, Géant accède à la dernière marche du podium.
 
Classement :
1.Groupama 2 (Franck Cammas) en 6 jours 21 heures 3 minutes et 4 secondes
2. Banque Populaire (Pascal Bidegorry) à 23'32"
3. Géant (Michel Desjoyeaux) à 2h30'18"
4. Gitana 11 (Fred Le Peutrec) à 7h10'59"
5. Gitana 12 (Thierry Duprey du Vorsent) à 8h08'38"
Sopra Group (Antoine Koch) non classé

 













噴畫| banner| banner 價錢| Backdrop| Backdrop 價錢| 易拉架| 易拉架 價錢| 橫額| 印刷| 橫額印刷| 印刷 報價| 貼紙| 貼紙印刷| 宣傳單張| 宣傳單張印刷| 展覽攤位| 書刊 印刷| Bannershop| Ebanner| Eprint| 印刷公司| 海報| 攤位| pvc板| 易拉架設計| 海報印刷| 展板| 禮封| 易拉架尺寸| foamboard| hk print| hong kong printing| Printing| 喜帖| 過膠| 信封| backdrop| print100| 咭片皇| 印館

邮件营销| Email Marketing| 電郵推廣| edm营销| 邮件群发软件| edm| 营销软件| Mailchimp| Hubspot| Sendinblue| ActiveCampaign| SMS

wms| vending machine| barcode scanner| QR code scanner| SME IT| it solution| rfid tag| rfid| rfid reader| it outsourcing| POS label| IRLS| IT Support| system integration| software development| inventory management system| label printing| digital labelling| barcode label| Self Service Kiosk| Kiosk| Voice Picking| POS scanner| POS printer| System Integrator| printing labels| Denso| inventory management| warehouse management| Business service| vending| mobile app development| terminal handheld| printer hong kong| | thermal printer| thermal label printer| mdm| mobile solutions| mdm solutions| mobile device management

DecorCollection歐洲傢俬| 傢俬/家俬/家私| 意大利傢俬/實木傢俬| 梳化| 意大利梳化/歐洲梳化| 餐桌/餐枱/餐檯| 餐椅| 電視櫃| 衣櫃| 床架| 茶几

地產代理/物業投資| 租辦公室/租寫字樓| 地產新聞| 甲級寫字樓/頂手| Grade A Office| Commercial Building / Office building| Hong Kong Office Rental| Rent Office| Office for lease / office leasing| Office for sale| Office relocation

香港甲級寫字樓出租

中環中心| 合和中心| 新文華中心| 力寶中心| 禮頓中心| Jardine House| Admiralty Centre| 港威大廈| One Island East| 創紀之城| 太子大廈| 怡和大廈| 康宏廣場| 萬宜大廈| 胡忠大廈| 信德中心| 北京道1號| One Kowloon| The Center| World Wide House

Wycombe Abbey| 香港威雅學校| 國際小學| 英國學校| International schools hong kong| 香港國際學校|香港威雅國際學校| Wycombe Abbey School

Addmotor Electric Bike| Electric bike shop / electric bicycle shop| Electric bike review| Electric trike| Fat tire electric bike| Best electric bike| Electric bicycle| E bike| Electric bikes for sale| Folding electric bike| Electric mountain bike| Electric tricycle| Mid drive electric bike Juiced Bikes Pedego Rad-Power